Botocudos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Famille d'amérindiens botocudos, par Maximilian von Wied-Neuwied

Le terme botocudos était le nom générique donné, au XIXe siècle, par les Portugais à divers groupes d'indiens n'appartenant pas au groupe tupi, comme les kaingangs ou xoklengs dans l'État de Santa Catarina ou les aymorés de l'État de Bahia. Les botocudos portent souvent le labret, disque de bois inséré dans la lèvre inférieure. Deux autres disques sont insérés dans le lobe des oreilles.

Les deux visages en haut et à droite de ce tableau sont deux amérindiens Botocudos, extrait de Nordisk familjebok (1904), vol.1, Amerikanska folk [1] (Version en couleur, disponible en this archive-Zip).Original attribué au Bibliographisches Institut de Leipzig
Photographie d'une femme botocudos prise au Brésil vers 1900[1] (Muséum d'Histoire naturelle de Paris). Cette femme ne portent pas de disque dans l'oreille, les lobes inférieurs sont disposés au-dessus de l'oreille

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. publiée dans Leben der Wölker, 1. page 125