Borovets

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

42° 15′ 52″ N 23° 36′ 25″ E / 42.26444, 23.60694 Borovets, translittération internationale Borovec (en bulgare Боровец) est une station de montagne située sur la commune de Samokov, à 73 km de Sofia et 126 km de Plovdiv. La station fut inaugurée par le prince Ferdinand Ier de Bulgarie en 1896. Elle se trouve dans le massif du Rila.

Présentation[modifier | modifier le code]

Les pistes de ski sont ouvertes de la mi-décembre à avril. La température moyenne est pendant le mois de janvier - mois le plus froid de l'année - de 4,8° C en bas de la station.

Pendant l'hiver, il s'agit de la plus grande station de ski de Bulgarie ; l'été, la station propose de nombreuses activités estivales. Située à 1300 m, sur les versants nord de la montagne de Rila, elle dispose de 58 km de pistes de pistes de ski alpin (allant de 2560 à 1300 m d'altitude) et de 35 km de pistes de ski de fond, de tous niveaux, regroupées dans 3 zones :

  • Sitnjakovo - 8 pistes ;
  • Jastrebec - 3 pistes ;
  • Markudžika - 4 pistes.

La station dispose également d'une piste de biathlon réputée ainsi que d'un tremplin pour le saut à ski.

Borovec a accueilli à deux reprises la Coupe du monde de ski alpin.

Un projet surdimensionné de haute montagne, Super Borovec, financé notamment par le fonds national du sultanat d'Oman et la commune de Samokov et fortement soutenu par le gouvernement bulgare[1], a débuté fin 2007.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Cf. (en) Site Bulgaria ski (consulté le 15 janvier 2009). Cf. (bg) également les cartes du projet sur le site de l'obština de Samokov (consulté le 15 janvier 2009).
  • Cet article utilise le système de l'Organisation des Nations unies de translittération de l'alphabet cyrillique (également appelé « système scientifique de translittération »), le seul qui constitue une norme scientifique internationalement reconnue.


Galerie[modifier | modifier le code]