Bogotazo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

« El Bogotazo » est une période de protestations, de désordre et de répression en Colombie qui a suivi l’assassinat, le 9 avril 1948, du chef du Parti libéral colombien, Jorge Eliécer Gaitán. Cet évènement marque le début de la Violencia, période de guerre civile qui durera jusqu'à 1960.

Les faits[modifier | modifier le code]

Tramway en feu devant le Capitole national

À la suite du meurtre de Jorge Eliécer Gaitán, alors considéré comme vainqueur probable des prochaines élections présidentielles[1], par Juan Roa Sierra pour des motifs inconnus, la foule déchainée met à mort l'assassin[2], puis envahit et saccage le Capitolio, où se tenait la conférence de l'Organisation des États américains. En l'absence de la police et de l'armée, les pillages se multiplient. Après s'être emparés d'une station de radio[réf. nécessaire], des partisans de Gaitán appellent le président Mariano Ospina Pérez à démissionner. Ce dernier, son cabinet et les dirigeants libéraux ne parviennent pas à un accord sur les mesures à adopter et la situation ne cesse d'empirer, et la violence s'étend à d'autres villes: Medellín, Ibagué et Barranquilla.

Quand, après plusieurs jours de tueries, pillages et incendies, l'ordre est finalement rétabli[Quand ?] par l'intervention de l'armée, le bilan s'établit à près de 1 900 morts[3] , des milliers de blessés et 136 édifices détruits, dont le palais historique de San Carlos, le palais de justice et le couvent dominicain[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Nathaniel Weyl, Red star over Cuba: the Russian assault on the Western Hemisphere, Devin-Adair,‎ 1960, 222 p., p. 4-7
  2. (en) Richard E. Sharpless, Gaitan of Colombia : A Political Biography, University of Pittsburgh Pre,‎ 1978, 240 p. (ISBN 9780822984672), p. 260-262
  3. Source: Juan-Carlos Guerrero-Bernal, La fixation progressive d'une représentation floue de la violence colombienne sur la scène médiatique internationale, Institut Marcel Mauss - EHESS, 2006.
  4. Source: Émeutes du Bogotazo en Colombie, sur le site Perspective Monde de l'université de Sherbrooke.