Bernard Roger de Foix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bernard Roger
Titre
Comte de Foix
10121034
Prédécesseur Roger le Vieux
(comte de Carcassonne)
 
Successeur Roger Ier
Comte de Couserans
10121034
Prédécesseur Roger le Vieux
(comte de Carcassonne)
 
Successeur Pierre Bernard
Comte de Bigorre
10321038
Prédécesseur Garcia Arnaud
Successeur Bernard II
Biographie
Date de naissance Vers 980
Date de décès Vers 1038
Père Roger le Vieux
Mère Adélaïde
Conjoint Gersende de Bigorre
Enfant(s) Bernard II Red crown.png

Roger Ier Red crown.png

Pierre Bernard Red crown.png

Héraclius

Gilberte de Foix

Étiennette de Foix

Bernard Roger de Foix (° vers 980 - †1036/1038) est le premier comte de Foix, de 1012 à sa mort, comte de Bigorre et fils cadet de Roger Ier le Vieux, comte de Carcassonne et de son épouse Adélaïde.

Biographie[modifier | modifier le code]

À la mort de son père, il partage les biens de ce dernier avec son frère aîné Raymond Roger et reçoit le Couserans et la partie du comté paternel située autour de la ville de Foix. Il avait épousé vers 1010 Garsende qui hérita entre 1025 et 1032 du comté de Bigorre

Mariage et enfants[modifier | modifier le code]

De Gersende de Bigorre, fille de Garcia Arnaud, comte de Bigorre, et de Richarde, il avait eu :

Certaines généalogies ajoutent à cette liste d'enfants une Clémence, mariée à Adalbert d'Alsace, duc de Lorraine. Mais aucun document contemporain ne mentionne cette Clémence, qui a été imaginée par Szabolcs de Vajay en 1960, dans une hypothèse plus large de l'origine lorraine d'Étiennette de Bourgogne. Cette hypothèse est abandonnée depuis 1987, et l'existence de Clémence de Foix, simple « béquille généalogique » selon les propres termes de Szabolcs de Vajay, est également à rejeter[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Szabolcs de Vajay, « Parlons encore d'Étiennette », dans Onomastique et Parenté dans l'Occident médiéval, Oxford, Linacre College, Unit for Prosopographical Research, coll. « Prosopographica et Genealogica »,‎ 2000, 310 p. (ISBN 1-900934-01-9), p. 2-6.
    Voir aussi l'article Étiennette de Bourgogne.