Bataille de Laupen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Laupen
Bataille de Laupen
Bataille de Laupen
Informations générales
Date 21 juin 1339
Lieu Laupen
Issue Victoire de Berne
Belligérants
Berne, Waldstätten coalition de seigneurs de Romandie
Commandants
Rodolphe d'Erlach
Louis IV de Bavière contre Berne
Coordonnées 46° 54′ N 7° 14′ E / 46.9, 7.23333333 ()46° 54′ Nord 7° 14′ Est / 46.9, 7.23333333 ()  

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Laupen.

La bataille de Laupen eut lieu le 21 juin 1339. Elle opposa une coalition formée par Louis IV de Bavière contre les Bernois. Ces derniers sortirent vainqueurs près de Bramberg.

La coalition était formée des troupes de plusieurs seigneurs et comtes de Romandie (notamment de Fribourg, de Neuchâtel et du Jura). Ils déclarèrent la guerre à Berne à Pâques 1339 pour tenter de reprendre le contrôle de la ville de Laupen. Celle-ci fut assiégée mais les troupes bernoises commandées par Rodolphe d'Erlach et aidées par des soldats des Waldstätten provenant de Soleure, réussirent à repousser les tentatives.

Le 15 avril 1338, des négociations infructueuses ont lieu entre Berne et ses adversaires à Neuenegg. Quelques jours plus tard, les deux camps, comptant chacun environ six mille hommes, s'affrontent aux alentours de Wyden. Berne étant avantagé par le terrain remporte la bataille et détruit presque toute la cavalerie de ses adversaires. Le conflit se poursuit sous forme d'altercations provoquées par Fribourg. Finalement, Berne s'impose avec peine, mais y parvient en incendiant les faubourgs après la bataille de Schönberg le 24 avril 1340. Par contre, les remparts, le château et la ville durent être réparés.

L'assistance prêtée par les Waldstätten pendant la guerre de Laupen a facilité l'entrée de Berne dans la Confédération en 1353

Origine du drapeau suisse[modifier | modifier le code]

On attribue l'origine du drapeau suisse (en tant que signe de ralliement) à cette bataille. Les Confédérés de divers cantons, pour se différencier de l'ennemi, portèrent des croix blanches sur des habits rouges. Jusqu'alors, les troupes des cantons primitifs arboraient leurs propres couleurs.

Source[modifier | modifier le code]

Christian Folini, « Guerre de Laupen » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne.


Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :