Base antarctique McMurdo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
McMurdo
Image illustrative de l'article Base antarctique McMurdo
Station McMurdo

Coordonnées 77° 51′ 00″ S 166° 40′ 00″ E / -77.85, 166.666667 ()77° 51′ 00″ Sud 166° 40′ 00″ Est / -77.85, 166.666667 ()  
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Création 1956

Géolocalisation sur la carte : Antarctique

(Voir situation sur carte : Antarctique)
McMurdo

McMurdo est une base américaine antarctique située dans le sud de l'île de Ross. Elle sert de port logistique pour la moitié du continent. La station est située sur la dépendance de Ross, territoire revendiqué par la Nouvelle-Zélande, possédant la Base Scott à 5 km.

Historique et description[modifier | modifier le code]

La base, construite en 1956, s'appelait initialement Naval Air Facility McMurdo, du nom de ce site découvert par l'explorateur anglais Robert Falcon Scott. Elle comporte un port, trois aéroports, un héliport et plus de cent bâtiments, dont l'un des rares lieux de culte du continent antarctique, la chapelle des Neiges. La station compte aux alentours de 1 000 personnes en été, mais pas plus de 200 en hiver. La majorité de la population travaille dans le domaine des sciences. Il existait un réacteur nucléaire de 1,8 mégawatts qui a été stoppé en 1972 et démantelé en 1979 : une plaque commémorative détaillant l'histoire de la centrale, érigée en 2010 à Observation Hill, est classée parmi les sites et monuments historiques de l'Antarctique[1].

Film montrant l'atterrissage à McMurdo d'un avion LC-130 du point de vue du pilote.

Le site abrite le centre Albert P. Crary (CSEC), l'Observation Hill et une dépendance de la National Science Foundation.

La base de McMurdo est le point de lancement de nombreux ballons stratosphériques, qui bénéficient de la circulation très régulière des vents en Antarctique pour pouvoir effectuer un ou plusieurs tours de ce continent avant d'être récupérés très près de leur point de lancement. Parmi les expériences récentes lancées depuis cette base, l'expérience BOOMERanG, dédiée à la cosmologie par l'étude des anisotropies du fond diffus cosmologique, a été réalisée en 1998 et 1999.

La base tire son nom du détroit de McMurdo, nommé ainsi en mémoire d'Archibald McMurdo, membre de l'expédition Erebus et Terror.

Depuis 2006, la station est reliée à la station de Amundsen-Scott (Pôle Sud) par une route de 1 600 km de long.

Films documentaires[modifier | modifier le code]

Un film documentaire de l'Allemand Werner Herzog intitulé Encounters at the end of the world (Rencontres au bout du monde) et sorti en 2007, traite en grande partie de la vie des habitants de McMurdo.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mesure 15 (2010) - Sites et monuments historiques de l'Antarctique - Publication par décret du 26 avril 2011, Journal officiel de la République française du 28 avril.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :