Antonella Mularoni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Antonella Mularoni
Image illustrative de l'article Antonella Mularoni
Fonctions
Capitaine-régente de Saint-Marin
1er avril1er octobre 2013
En tandem avec Denis Amici
Prédécesseur Denise Bronzetti
Teodoro Lonfernini
Successeur Gian Carlo Capicchioni
Anna Maria Muccioli
Secrétaire d'État aux Affaires étrangères
4 décembre 2008 – 5 décembre 2012
Biographie
Date de naissance 27 septembre 1961 (52 ans)
Lieu de naissance Saint-Marin (Saint-Marin)
Nationalité Saint-marinaise
Parti politique Alliance populaire
Diplômé de Université de Bologne

Antonella Mularoni
Capitaine-régent

Antonella Mularoni, née le 27 septembre 1961 à Saint-Marin (Saint-Marin), est une femme politique saint-marinaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mularoni est licenciée en droit de l'université de Bologne. Elle est membre du Parti chrétien-démocrate, d'abord dans la section jeunesse puis au comité central où elle est chargée de la parité et de la politique de la famille. En 1986, le Parlement de Saint-Marin approuve la nouvelle loi sur la famille.

Entre 1993 et 2008, elle est présidente de l'Alliance populaire.

En 1986 et 1987, elle travaille auprès du secrétaire d'État aux finances et au budget, puis elle est directrice du bureau chargée des relations avec les Saint-marinais qui vivent à l'étranger de 1987 à 1990.

En 1989 et 1990, elle représente Saint-Marin au Conseil de l'Europe.

En 1993, elle est élue pour la première fois au Grand Conseil général (Parlement). Elle reste en fonction jusqu'en 2001, quand elle est nommée juge à la Cour européenne des droits de l'homme[1] qui siège à Strasbourg.

En 2008, après son mandat, elle se présente sur la liste de l'Alliance populaire et est de nouveau élue au Parlement. De décembre 2008 à décembre 2012, elle occupe la charge de secrétaire d'État aux affaires étrangères et politiques[2].

Elle est capitaine-régent de Saint-Marin du 1er avril au 1er octobre 2013 avec Denis Amici[3]. Depuis cette date, elle est à nouveau présidente de l'Alliance populaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Current Woman Leaders guide2womenleaders.com
  2. (en) "Antonella Mularoni reconfirmed as San Marino Judge" Secrétariat d'État pour les affaires étrangères et politiques
  3. (it) « San Marino, Antonella Mularoni e Denis Amici eletti Capitani Reggenti », sur www.sanmarinofixing.com,‎ 21 mars 2013 (consulté le 1er avril 2013)

Articles connexes[modifier | modifier le code]