Anne de Mortimer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Anne Mortimer)
Aller à : navigation, rechercher
Anne de Mortimer
Biographie
Naissance 27 décembre 1390
New Forest, Westmeath, Irlande
Décès c. 21 septembre 1411 (à 20 ans)
Père Roger Mortimer, 4e comte de March
Mère Aliénor Holland
Conjoint Richard de Conisburgh, 3e comte de Cambridge
Enfants Isabelle de Cambridge, comtesse d'Essex
Richard Plantagenêt, 3e duc d'York

Blason en Anne Mortimer.svg

Anne de Mortimer (27 décembre 1390[1] – 22 septembre 1411[2]), comtesse de Cambridge, est la mère de Richard Plantagenêt, 3e duc d'York, et par lui est la grand-mère des rois d'Angleterre Édouard IV et Richard III.

Naissance et lignée[modifier | modifier le code]

Lady Anne naquit le 27 décembre 1390 à New Forest, Westmeath, en Irlande. Elle était l'aînée des filles de Roger (VII) Mortimer, 4e comte de March (1373-1398) et de lady Alianore Holland. Elle eut deux frères, Edmond Mortimer, 5e comte de March et Roger, ainsi que deux jeunes sœurs, Eleanor et Alice. Elle était donc la petite-fille de Philippa, 5e comtesse d'Ulster, fille de Lionel d'Anvers, 1er duc de Clarence, second fils d'Édouard III d'Angleterre, et par conséquent, représentait la ligne directe Plantagenêt par rapport à son mari ou aux rois Lancastre. C'est à travers elle que Richard Plantagenêt, 3e duc d'York réclama le trône.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

En mai 1406, elle épousa Richard de Conisburgh, 3e comte de Cambridge, qui était également descendant d'Édouard III par un fils plus jeune, Edmund de Langley, 1er duc d'York.

Ils eurent deux enfants :

Mort[modifier | modifier le code]

On pense qu'Anne mourut en donnant naissance à son fils Richard Plantagenêt le 21 septembre 1411 ou peu de temps après. Elle fut enterrée à l'église de Kings Langley, dans le Hertfordshire[1].

Le complot de Southampton[modifier | modifier le code]

En 1415, le comte de Cambridge, mari d'Anne, complota avec Henry Scrope, 3e baron Scrope de Masham, afin de destituer Henri V, cousin d'Anne et roi d'Angleterre, et de placer sur le trône le frère d'Anne, Edmond Mortimer, 5e comte de March. Le comte de March était l'héritier présomptif de Richard II. En 1399, Richard fut forcé d'abdiquer en faveur d'Henri IV, et Edmond Mortimer devint alors l'objet central de conspirations afin de faire tomber Henri IV et ses successeurs du trône d'Angleterre. Le complot échoua et le comte de Cambridge fut exécuté en août 1415.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Charles Cawley, Medieval Lands, England Kings (1066-1603).
  2. G. L. Harriss, « Richard, earl of Cambridge (1385–1415) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004; édition en ligne, janvier 2008.

Sources[modifier | modifier le code]