Richard de Conisburgh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
écartelé en 1 et 4 d'azur aux trois fleurs de lys d'or et en 2 et 3 de gueules aux trois léopards d'or, à un lambel d'argent, chaque pendant chargé de trois besans de gueules, brochant sur le tout, à la bordure d'argent chargé de quatorze lions de gueules

Richard dit Richard de Conisburgh (ou Conisbrough) (baptisé le 20 juillet 1385[1], château de Conisbrough, Yorkshire[1]5 août 1415[1], Southampton), 1er comte de Cambridge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils d'Edmund de Langley († 1402), comte de Cambridge puis duc d'York, et de Isabelle de Castille (1355-1392)[1]. Il est toutefois possible qu'il soit le produit d'une relation adultérine que sa mère aurait entretenue avec Jean Holland, comte d'Huntingdon, demi-frère du roi Richard II d'Angleterre[1]. Cela expliquerait pourquoi ni son père ni son frère ne lui donnèrent de terres[1].

Au début de 1408, il épouse, possible secrètement, Anne de Mortimer (1390-1411)[1]. Le mariage est validé par une bulle papale le 23 mai 1408[1]. Sa femme meurt peu après avoir donné naissance à leur fils Richard, en 1411. En seconde noce, il épouse Maud Clifford, fille de Thomas de Clifford, 6e baron Clifford, qui a divorcée de John Neville, 6e baron Latimer.

Il est exécuté pour trahison par Henri V à Southampton en 1415.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

De son mariage avec Anne de Mortimer (1390-1411) naquirent :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h G. L. Harriss, « Richard, earl of Cambridge (1385–1415) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, édition en ligne, mai 2012.