André Charrak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

André Charrak est un philosophe français spécialiste de l'histoire de la philosophie des XVIIe et XVIIIe siècles, de philosophie de la musique et de philosophie de la perception.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien élève de l'École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud, agrégé de Philosophie et lauréat de l'Académie des sciences morales et politiques (fondation Araxie Torossian), André Charrak est Maître de conférences en philosophie à l'Université de Paris 1 - Panthéon-Sorbonne et membre de l'UMR 5037 au CNRS. Il est titulaire d'une Habilitation à Diriger les Recherches[1]. Il est lauréat de la médaille de bronze du CNRS (2010).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Rousseau. De l'empirisme à l'expérience, Paris, Vrin, « Bibliothèque d’histoire de la philosophie »,‎ 2013.
  • Empirisme et théorie de la connaissance. Réflexion et fondement des sciences au XVIIIe siècle, Paris, Vrin, « Bibliothèque d’histoire de la philosophie »,‎ 2009.
  • Rousseau, Emile, ou de l’éducation, introduction et annotation conceptuelle par André Charrak, Paris, Flammarion, coll. « GF »,‎ 2009.
  • Contingence et nécessité des lois de la nature au XVIIIe siècle. La philosophie seconde des Lumières, Paris, Vrin, « Bibliothèque d’histoire de la philosophie »,‎ 2006.
  • Empirisme et métaphysique. L’Essai sur l’origine des connaissances humaines de Condillac, Paris, Vrin, « Bibliothèque d’histoire de la philosophie »,‎ 2003.
  • Le Vocabulaire de Rousseau, Paris, Ellipses,‎ 2002.
  • Raison et perception, fonder l'harmonie au XVIIIe siècle, Paris, Vrin, « Mathesis »,‎ 2001
    Ouvrage issu de la thèse de doctorat en philosophie qu'il a soutenue à l'Université de Paris-Sorbonne en 1999 devant Catherine Kintzler, Frédéric de Buzon, Hugues Dufourt, Jean-Luc Marion et Pierre-François Moreau (philosophe).
  • Musique et philosophie à l’âge classique, Paris, PUF, coll. « Philosophies »,‎ 1998.
  • Pierre Estève, Nouvelle découverte du principe de l’harmonie, avec un examen de ce que M. Rameau a publié sous le titre de Démonstration de ce principe (1752), édition, introduction et notes par André Charrak, Presses de l’ENS de Fontenay / Saint-Cloud, coll. « Theoria »,‎ 1997.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]