André Cazeneuve

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cazeneuve (homonymie).
Cazeneuve à Hakodate.

André Cazeneuve (mort en 1874) était un sous-officier français, caporal et entraîneur de chevaux de la Garde de l'empereur Napoléon III. Il fut membre de la première mission militaire française au Japon en 1867, où il a accompagné Jules Brunet. Il a travaillé en tant qu'instructeur dans la cavalerie de l'armée du Shogun, et fut la première personne à introduire des chevaux Arabes au Japon.

À l'annonce de la guerre de Boshin, et suite à la déclaration de neutralité des puissances étrangères, Cazeneuve a choisi de démissionner de l'armée française et de continuer le combat du côté du Bakufu.

Il a participé à la bataille de Hakodate, dans laquelle il fut le chef d'un des quatre régiments japonais. Il a été sévèrement blessé pendant cette bataille. À la fin du conflit, il fut ramené à Yokohama puis exilé vers la France.

Il est revenu au Japon en 1871. Le récent gouvernement de Meiji l'a alors employé pour s'occuper des chevaux de l'armée. Il est mort en 1874 sans retourner en France.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]