Air Force Maui Optical and Supercomputing observatory

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

20° 44′ 46″ N 156° 25′ 54″ O / 20.74611, -156.43167

Astéroïdes découverts : 65
(8721) AMOS 14 janvier 1996
(9651) Arii-SooHoo 7 janvier 1996
(10193) Nishimoto 8 août 1996
(10863) Oye 31 août 1995
(11104) Airion 6 octobre 1995
(12426) Racquetball 14 novembre 1995
(12443) Paulsydney 15 mars 1996
(13168) Danoconnell 6 décembre 1995
(14066) 1996 FA4 20 mars 1996
(14942) Stevebaker 21 juin 1995
(19279) 1995 YC4 28 décembre 1995
(19281) 1996 AP3 14 janvier 1996
(20128) 1996 AK 7 janvier 1996
(21244) 1995 XU1 14 décembre 1995
(26176) 1996 GD2 15 avril 1996
(27870) Jillwatson 12 novembre 1995
(27898) 1996 OS2 23 juillet 1996
(29395) 1996 PO1 5 août 1996
(31000) Rockchic 11 novembre 1995
(31020) Skarupa 17 mars 1996
(32943) Sandyryan 13 novembre 1995
(32949) 1996 AR3 14 janvier 1996
(37692) Loribragg 12 novembre 1995
(37700) 1996 AL3 10 janvier 1996
(39671) 1996 AG 7 janvier 1996
(42544) 1996 EL2 11 mars 1996
(43995) 1997 PY5 14 août 1997
(48712) 1996 OV2 26 juillet 1996
(52506) 1996 FK4 23 mars 1996
(52525) 1996 PJ 8 août 1996
(52534) 1996 TB15 7 octobre 1996
(58365) Robmedrano 27 juillet 1995
(58575) 1997 RK9 11 septembre 1997
(73953) 1997 UN20 27 octobre 1997
(85374) 1996 FC4 22 mars 1996
(85386) Payton 26 juillet 1996
(90817) Doylehall 1er septembre 1995
(90818) Daverichards 14 septembre 1995
(90820) McCann 20 septembre 1995
(90850) 1996 FM1 16 mars 1996
(100421) 1996 FF4 23 mars 1996
(100425) 1996 HM 17 avril 1996
(120624) 1996 EM2 11 mars 1996
(120728) 1997 SG32 28 septembre 1997
(120729) 1997 SH32 28 septembre 1997
(120738) 1997 TO17 2 octobre 1997
(150148) 1996 FX3 20 mars 1996
(162032) 1995 WJ8 20 novembre 1995
(164655) 1996 HR1 22 avril 1996
(168359) 1996 DH3 29 février 1996
(175698) 1995 UQ8 20 octobre 1995
(185670) 1995 RS 14 septembre 1995
(200102) 1995 QH3 31 août 1995
(210481) 1996 HQ1 20 avril 1996
(217636) 1996 PH3 14 août 1996
(225304) 1995 WH8 19 novembre 1995
(225308) 1996 HH 17 avril 1996

Air Force Maui Optical and Supercomputing (AMOS) est le nom d'un observatoire astronomique rattaché au Air Force Research Laboratory (AFRL) situé sur l'île de Maui, à Hawaï (États-Unis). L'observatoire mène à la fois les recherches et les développements du projet de surveillance spatiale (Maui Space Surveillance System - MSSS) et d'autre part, supervise les opérations du centre de calcul à haute performance (Maui High Performance Computing Center - MHPCC).

Système de surveillance spatiale[modifier | modifier le code]

Ce système permet à la communauté scientifique d'utiliser des technologies récentes de suivi de satellites. Aussi connu sous l'acronyme AMOS, il est régulièrement impliqué dans des observations, et possède la capacité particulière de projeter des lasers dans l'atmosphère. En théorie, on peut observer le ciel toute l'année, grâce au climat relativement stable. Un air sec, pur et peu de lumière diffusée depuis la surface de la Terre garantissent une visibilité de plus de 150 km. Basées sur l'observation d'étoiles doubles, les images sont d'une précision de l'ordre de la seconde d'arc. Situé dans le cratère du volcan Haleakalā (IAU code 608), aujourd'hui éteint, l'observatoire est à 3058 mètres au-dessus du niveau de la mer, à une latitude de 20.7°N, et une longitude de 156.3°W. Au cours de ses observations, de nombreux astéroïdes ont été découverts.

S'étendant sur plus de 30 ans, l'évolution du système de surveillance fait état des différentes technologies de suivi d'objets spatiaux à l'aide de télescopes. Actuellement, bien que ses missions soient pour la plupart liées à l'armée de l'air des États-Unis, le système de surveillance combine ses lunettes à large ouverture à des récepteurs infrarouge/lumière visible pour collecter des données sur les objets proches de la Terre ou situés plus loin dans l'espace.

Le télescope large de 3,67 mètres, appelé Advanced Electro-Optical System (AEOS), détenu par le Département de la Défense des États-Unis, est le plus grand de leurs télescopes dédiés au suivi des satellites. Lourd de 75 tonnes, il repère et suit très précisément à la fois les satellites en orbite basse et les missiles balistiques. Il peut être utilisé en simultané par différents groupes grâce à un système de déviation de la lumière qui projette son image dans 7 chambres indépendantes. S'y adjoignent des récepteurs sophistiqués tels qu'un système d'optique adaptative, un radiomètre, un spectrographe et une caméra de l'infrarouge à grandes longueurs d'onde.

Centre de calcul à haute performance[modifier | modifier le code]

Le centre se situe au Maui Research and Technology Park, à Kihei. Accueillant une large diversité d'utilisateurs du Département de la Défense, du gouvernement des États-Unis, des universités et de communautés commerciales, le centre donne accès à un matériel puissant, capable de calculs en parallèle, supportant des outils logiciels avancés, des communications à large bande passante et des technologies de stockage de haute performance.

Découverte d'astéroïdes[modifier | modifier le code]

Le Minor Planet Center crédite AMOS pour la découverte de 65 astéroïdes, effectuée entre 1995 et 1997[1].

L'astéroïde (8721) AMOS a été nommé en son nom[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Liste alphabétique des découvreurs d'astéroïdes », IAU Minor Planet Center (consulté le 1er octobre 2014)
  2. (en) Lutz D. Schmadel, « Dictionary of minor planet names (page 662) »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]