Ahmès (scribe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ahmès.
Fac-similé de la signature d'Ahmès à la fin du colophon du papyrus Rhind.

Ahmès (Jˁḥ-ms(w), « né du (dieu-)lune » ou « la lune est née »[1]) est un scribe égyptien qui vécut sous le règne du pharaon Apophis Ier, vers 1540 avant notre ère. La seule de ses œuvres qui lui a survécu est sa copie d'un manuel mathématique, appelé aujourd'hui le papyrus Rhind, qui était composé quelques centaines d'années avant lui[2]. Le papyrus est maintenant conservé au British Museum (EA 10057 et 10058). L'œuvre est intitulée « La bonne méthode d'entrer dans les choses, de savoir tout ce qui est, toute obscurité, tout secret ». C'est la plus importante collection de problèmes de géométrie et d'arithmétique que nous possédons de l'Égypte antique. Les problèmes sont présentés avec les solutions en formes d'algorithmes, mais, comme c'est normal pour un manuel, sans indice pour savoir comment la procédure de solution a été découverte.


Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ranke 1935:12.
  2. Ahmès n'est pas l'auteur du texte mais le copiste d'un texte plus ancien, comme il le dit dans le colophon au début du papyrus (Peet 1923:33).

Références[modifier | modifier le code]

  • Catherine Chadefaud, L'Écrit dans l'Égype Ancienne, Paris, Hachette,‎ 1993
  • [Peet 1923] (en) T. Eric Peet, The Rhind Mathematical Papyrus : British Museum 10057 and 10058, London, Hodder & Stoughton for Liverpool University Press,‎ 1923
  • [Ranke 1935] (de) Hermann Ranke, Die ägyptischen Personennamen. I : Verzeichnis der Namen, Glückstadt, J. J. Augustin,‎ 1935 (lire en ligne)
  • (en) James Ritter, « Egyptian Mathematics », dans H. Selin (dir.), Mathematics across Cultures: The History of Non-Western Mathematics, Dordrecht, Kluwer,‎ 2001, p. 115–136
  • (en) Annette Imhausen, « Egyptian Mathematical Texts and Their Contexts », Science in Context, vol. 16,‎ 2003, p. 367–389
  • (de) Wilhelm Schenkel, « Schreiber », dans Lexikon der Ägyptologie, vol. 5, Wiesbaden, Otto Harrassowitz Verlag,‎ 1984, p. 698–700

Autres sources[modifier | modifier le code]

  • Marshall Clagett, Ancient Egyptian Science: A Source Book. Volume 3 : Ancient Egyptian Mathematics, Memoirs of the American Philosophical Society 232, Philadelphia, American Philosophical Society, 1999, (ISBN 978-0-87169-232-0) ;
  • Arnold Buffum Chace et al., The Rhind Mathematical Papyrus: Free Translation and Commentary with Selected Photographs, Translations, Transliterations and Literal Translations. Classics in Mathematics Education 8. 2 vols. Oberlin: Mathematical Association of America, 1927-1929, (Reprinted Reston: National Council of Teachers of Mathematics, 1979, (ISBN 978-0-87353-133-7)) ;
  • Annette Imhausen, Ägyptische Algorithmen. Eine Untersuchung zu den mittelägyptischen mathematischen Aufgabentexten, Wiesbaden, 2003 (ISBN 3-447-04644-9) ;
  • R. Gay Robins and Charles C. D. Shute, The Rhind Mathematical Papyrus: An Ancient Egyptian Text, London, British Museum Publications Limited, 1987, (ISBN 978-0-7141-0944-2) ;

Liens externes[modifier | modifier le code]