Agent des services hospitaliers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Agent des services hospitaliers
Defaut.svg
Appellation
Assistant(e) de soin des hôpitaux (A.S.H), agent hospitalier.
Secteur d'activité
Compétences requises
Formation de 150 heures spécifique à la fonction d'agent des services en bloc
Niveau de formation
3ème
Salaire
1 200  net
Perspectives professionnelles

Communément appelé dans la vie courante agent des services hospitaliers, mais selon la liste des abréviations en médecine la désignation (ASH) signifie assistant(e) de soin des hôpitaux.

Ce corps de métier occupe principalement une place dans l'entretien des locaux et de l'hygiène d'un service hospitalier, du rangement du matériel de l'hôtellerie de l'hôpital et des courses quotidiennes (prélèvements) de bloc opératoire.

Il respecte les règles de sécurité et les mesures de prévention des bio-contaminations mais il n'effectue aucun soins direct. Il exécute différentes opérations de décontamination et de désinfection, du nettoyage dans des zones à risques ou sensibles comme le bloc opératoire.

L'ASH travaillant dans les services plus spécialisés comme la gériatrie ou la psychiatrie dans les EHPAD, la relation sociale qu’il entretient est d'une grande importance. Il participe à la socialisation des patients : repas collectifs, relation avec les patients, accompagnement lors de sorties.

L'agent suit plusieurs formations au cours de son expérience professionnelle. Pour ce faire, ils suivent une formation de 150 heures spécifique à la fonction d'agent des services hospitaliers dans différents services, après une ancienneté de huit ans en tant qu'agent des services hospitaliers ils peuvent devenir assistant de soins en gérontologie et peuvent accéder au titre d'aide-soignant en passant une formation interne au sein de l'établissement.

Cette formation en assistant de soins ou aide-soignant (suivant les besoins de l'établissement de santé) est dispensée dans le cadre de la formation continue, elle est prise en charge financièrement par l’hôpital ou la maison de retraite de l'ASH d'une durée de six mois en stage et donne lieu à la fin de cette durée une attestation d'état reconnue.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Les textes de référence : Article 11 du décret 89-241 du 18 avril 1989 modifié par le décret 2000-844 du 31 août 2000.