Africa Star

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la distinction militaire britannique. Pour le concours musical et programme TV, voir Africastar.
Africa Star
Image illustrative de l'article Africa Star
Africa Star

Type Campagne militaire
Statut Clos
Description Étoile à 6 pointes en bronze patiné avec les initiales du roi George VI surmontés de la couronne
Chiffres
Date de création 1945
Importance
Précédent Defence Medal Pacific Star Territorial Force War Medal Suivant

Africa Star BAR.svg
Ruban sans l'agrafe

Africa Star 1st ARMY BAR.svg
Ruban avec l'agrafe "1rst Army"
Africa Star 8th ARMY BAR.svg
Ruban avec l'agrafe "8th Army"
Africa Star 8th 1st BAR.svg
Ruban avec l'agrafe "1rst and 8th Army"

Africa Star N-AFRICA 42-43 BAR.svg
Ruban avec l'agrafe "North Africa 42-43"

La Africa Star (Étoile du Pacifique) est une des 8 étoiles de campagnes de la Seconde Guerre mondiale. Il s'agit d'une décoration militaire britannique décernée aux soldats du Royaume-Uni et du Commonwealth of Nations (plus rarement aux étrangers mais décernée à certains militaires de la France libre, notamment ceux ayant servi au Special Air Service, ou à la 1e DFL au sein de la 8e Armée).


Conditions d'attributions[modifier | modifier le code]

Cette décoration est décernée en reconnaissance du service opérationnel du récipiendaire durant la Seconde Guerre mondiale (1939-1945) entre le 10 juin 1940 et le 12 mai 1943 dans un théâtre d'opérations d'Afrique du Nord. Les conditions d'attributions dépendent de la branche d'armée (Air Force, Navy, Army, ...) dans laquelle le récipiendaire a servi.

Cette médaille est attribuée sans conditions de durée en cas de blessure, de décès et pour les prisonniers de guerre ainsi que pour ceux qui ont reçu une citation (Mentioned in Despatch) ou une décoration pour conduite valeureuse ou extraordinaire au feu (Victoria Cross, Distinguished Service Order, Military Cross, Military Medal, etc...).

Aspect de la Décoration[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

La décoration "Africa Star" est une étoile en bronze de 44 mm de hauteur et de 38 mm de largeur. L'étoile possède six branches avec en son centre les initiales du roi George VI, surmontées de la couronne royale, et entourées de la légende : THE AFRICA STAR. Au revers, le nom du récipiendaire peut y être apposé (plus rarement) ainsi que son matricule.

Ruban[modifier | modifier le code]

Le ruban beige clair (sable du désert) porte une bande centrale rouge représentant l'Armée de terre (ARMY) et deux bandes étroites, celle de gauche bleu foncé représentant le Marine (NAVY) et celle de droite bleu pâle l'Aviation (R.A.F.).

Barrettes : 1 seule, la première reçue, peut être portée sur le ruban.

  • 1re Armée ([1st Army]): décernée aux officiers et aux personnels non-officiers ayant servi dans cette Armée entre le 8 novembre 1942 et le 12 mai 1943.

En petite tenue, la barrette est représentée par un «1» porté sur le ruban.

  • 8e Armée ([8th Army]): décernée aux officiers et aux personnels non-officiers ayant servi dans cette Armée - commandée par le maréchal Bernard Montgomery - entre le 23 octobre 1942 et le 12 mai 1943.

En petite tenue la barrette est représentée par un «8» porté sur le ruban.

  • Afrique du Nord 1942-1943 ([North Africa 1942-43]): décernée aux officiers et aux personnels non-officiers ayant servi dans la Marine, dans l'Aviation ou au quartier-général du 18e Groupe d'armées entre le 23 octobre 1942 et le 12 mai 1943.

En petite tenue, la barrette est représentée par une rosette portée sur le ruban.


Particularités[modifier | modifier le code]

Il s'agit de la quatrième de la série de 8 étoiles de campagne dont l'aspect est à toutes les autres, à savoir : 1939-45 Star, Atlantic Star, Air Crew Europe Star, Africa Star, Pacific Star, Burma Star, Italy Star et France and Germany Star. Seule la légende est propre à chaque médaille.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mackay, J and Mussel, J (eds) - Medals Yearbook — 2010, (2009), Token Publishing.
  • Joslin, Litherland, and Simpkin (eds), British Battles and Medals, (1988), Spink

Liens externes[modifier | modifier le code]