Acropora cervicornis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Acropora cervicornis

Description de cette image, également commentée ci-après

Acropora cervicornis

Classification
Règne Animalia
Embranchement Cnidaria
Classe Anthozoa
Sous-classe Hexacorallia
Ordre Scleractinia
Sous-ordre Astrocoeniina
Famille Acroporidae
Genre Acropora

Nom binominal

Acropora cervicornis
(Lamarck, 1816)

Statut de conservation UICN

( CR )
CR A2ace :
En danger critique d'extinction

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 01/08/85

Le Corail corne de cerf (Acropora cervicornis) est une espèce de cnidaire appartenant à la famille des Acroporidés.

Description[modifier | modifier le code]

C'est une espèce d'acropore arborescente, formant des enchevêtrements de grandes hampes pointues ressemblant plus ou moins à des bois de cerf. Sa couleur peut aller de crème pâle (presque blanc) à jaune foncé (presque brun), avec la pointe blanche. Une colonie peut mesurer jusqu'à 2,5 m de diamètre[1].



Il ressemble beaucoup à son espèce-sœur de l'Indo-Pacifique, Acropora formosa, qui partage son nom vernaculaire[1].

Habitat et répartition[modifier | modifier le code]

On trouve cette espèce dans le Golfe du Mexique : Floride, Bahamas, Caraïbes[1]...

C'est un corail typique des eaux claires et calmes, que l'on trouve notamment dans les lagons bien drainés[1].

Biologie[modifier | modifier le code]

C'est un type de corail à croissance rapide (10 cm/an) ; en contrepartie, il est relativement fragile, notamment aux tempêtes ou à certains corallivores[1].

Menaces[modifier | modifier le code]

L'UICN a inscrit cette espèce dans la liste rouge de l'UICN en raison de sa raréfaction croissante : cette espèce a en effet perdu plus de 80% de son effectif en 30 ans[2].

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]