Accord de sixte napolitaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En harmonie tonale, l’accord de sixte napolitaine — ou plus simplement, la sixte napolitaine — désigne un type d'accord d'emprunt qui consiste en un accord parfait majeur, à l'état de premier renversement — d'où ce nom de « sixte » —, emprunté au premier degré de la tonalité majeure située un demi-ton diatonique au-dessus de la tonalité courante — par exemple, ré♭ majeur, par rapport à do majeur.

Il semble que la sixte napolitaine doive son nom aux musiciens napolitains du XVIIIe siècle qui l'employèrent abondamment.

La sixte napolitaine a été propagée par Alessandro Scarlatti vers la fin du XVIIe siècle à Naples.

  • Exemples :
Sixte napolitaine
  • L'exemple A ci-dessus appelle deux remarques.
    1. On notera tout d'abord au soprano, la tierce diminuée située entre le IIe degré abaissé et la sensible ( \flat / si \natural), intervalle tout à fait toléré ici, ceci, en dépit du caractère attractif du ré bémolnote à mouvement obligé, comme on vient de le voir.
    2. Ensuite, la fausse relation chromatique entre le \flat du soprano et le \natural du ténor, n'est pas non plus considérée comme fautive, quand elle est comme ici, produite par la sixte napolitaine.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]