Sus-dominante

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans la musique tonale, la sus-dominante désigne le sixième degré d'une gamme.

Au même titre que la médiante, elle est appelée « note modale » parce qu'elle permet de faire la différence entre le mode majeur et le mode mineur.

Quel que soit le mode — gamme majeure ou gamme mineure — ce degré est toujours situé une sixte au-dessus du degré principal, la tonique, soit, une tierce au-dessous, conformément à la règle des renversements. Cette sixte est majeure dans le mode majeur, et mineure dans le mode mineur.

Par exemple, la note la est la sus-dominante de la gamme de do majeur, et la note la \flat, la sus-dominante de la gamme de do mineur.

Dans la gamme mineure, la sus-dominante est également une « note mobile », c'est-à-dire, une note susceptible d'être élevée d'un demi-ton chromatique, principalement dans la forme ascendante du mode mineur mélodique, et dans certains ornements mélodiques — note de passage...

En harmonie tonale, la sus-dominante est considérée comme un bon degré remplissant une « fonction tonale » proche de la fonction de tonique. À ce titre, l'accord construit sur ce VIe degré introduit souvent l'accord de dominante.

Voir aussi[modifier | modifier le code]