Sous-dominante

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans la musique tonale, la sous-dominante désigne le quatrième degré d'une gamme.

Quel que soit le modegamme majeure ou gamme mineure — ce degré est toujours situé une quarte juste au-dessus du degré principal, la tonique, soit, une quinte juste au-dessous, conformément à la règle des renversements.

Par exemple, la note fa est la sous-dominante des gammes de do majeur et do mineur.

En harmonie classique, la sous-dominante est l'un des trois « degrés principaux » — ou « meilleurs degrés » — de la tonalité, les deux autres étant : la tonique et la dominante.

La sous-dominante étant située une quinte juste au-dessous de la tonique, et la dominante, une quinte juste au-dessus, on peut considérer ces deux degrés comme symétriques par rapport à la tonique, et formant avec elle une chaîne de quintes justes, que l'on retrouve naturellement dans le fameux cycle des quintes : — sous-dominante * quinte juste * tonique * quinte juste * dominante.

Ce degré remplit la « fonction tonale de sous-dominante », qui consiste à produire ou précéder l'accord de dominante de la tonalité. Dans le système tonal, l'accord construit sur ce IVe degré — dit « accord de sous-dominante » — joue un rôle important dans les cadences et les modulations.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]