Útgarða-Loki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Útgarða-Loki (Utgarda-Loki, Útgardaloki, Utgard-Loki ou Utgardloki) est un géant qui est le maître du château d'Utgard (Extérieur) dans le Jötunheim, le monde des géants, de la mythologie nordique.

Nom[modifier | modifier le code]

Son nom signifie littéralement « Loki de l'extérieur », « Loki du monde extérieur » pour le distinguer de Loki ou peut-être pour signifier qu'il s'agit d'un double de Loki. Rudolf Simek rappelle que ce nom est récent : le géant se nomme initialement Skrýmir "vantard"[1] ce qui le rapproche également du Loki trickster.

Attestations[modifier | modifier le code]

Edda de Snorri[modifier | modifier le code]

Thor levant la patte du chat réalisé par Lorenz Frølich en 1872

Dans le Gylfaginning de l'Edda de Snorri écrite par Snorri Sturluson au XIIIe siècle, Thor, Thjálfi et Loki rencontrèrent un géant nommé Skrýmir avec qui ils se rendirent à Utgard où ils participèrent à de nombreux concours organisés par Útgarða-Loki[2]. Les concours étaient tous truqués. Loki a participé à concours où il devait manger plus que la personnification du feu[2]. Thjálfi a dû prendre part à une course contre la pensée elle-même[2]. Thor a dû lutter contre la vieillesse personnifiée en Elli. Il a aussi été mis au défi de lever un chat dont il n'a pu lever que la patte ; le chat était en fait le Jörmungand[2]. Finalement, Thor a participé à un concours de beuverie, mais sa corne n'était pas remplie avec de l'hydromel, mais était plutôt directement reliée à l'océan[2].

Geste des Danois[modifier | modifier le code]

Dans le Geste des Danois, un navire fait face à de violentes bourrasques de vent et les marins à bord font des sacrifices afin d'obtenir des faveurs pour une température plus clémente à différents dieux dont Utgarthilocus. Plus tard, une expédition dans le monde des géants témoigne avoir été devant une salle ténébreuse et repoussante dans laquelle on pouvait apercevoir Útgarða-Loki avec les mains et les pieds liées avec des poids de fer[3]. Ses cheveux étaient longs et raides comme du bois de cornouiller[3]. Bref, le géant est enchaîné dans une grotte.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Rudolf Simek, Lexikon der germanischen Mythologie. Kröner, Stuttgart 1984, p. 427
  2. a, b, c, d et e (en) Gylfaginning sur Wikisource, page consultée le 22 décembre 2009
  3. a et b Saxo Grammaticus : The History of the Danes : Books I-IX

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Edda de Snorri sur Wikisource
  • (en) Hilda Ellis Davidson (trad. Peter Fisher), Saxo Grammaticus : The History of the Danes : Books I-IX,‎ 1980
  • (en) John Lindow, Norse Mythology: A Guide to the Gods, Heroes, Rituals, and Beliefs, Oxford University Press,‎ 2001 (ISBN 0-19-515382-0)
  • (de) Rudolf Simek, Lexikon der germanischen Mythologie, Stuttgart, Kröner,‎ 1984 (ISBN 3-520-36801-3)