Élections législatives régionales de 2002 en Saxe-Anhalt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les élections pour la 4e législature du Landtag de Saxe-Anhalt se sont tenues le 21 avril 2002.

Résultats[modifier | modifier le code]

  • La participation s'est élevée à 56,5 % des 2 109 428 électeurs inscrits.
Parti Voix  % +/- Sièges +/-
Union chrétienne-démocrate (CDU) 433 521 37,3 % +15,3 48 +20
Parti du socialisme démocratique (PDS) 236 484 20,4 % +0,8 25 n/a
Parti social-démocrate (SPD) 231 732 20,0 % -15,9 25 -22
Parti libéral-démocrate (FDP) 154 145 13,3 % +9 17 +17
Union populaire allemande (DVU) 0 n/a -12,9 0 -16
Parti de l'offensive de l'État de droit (PRO) 52 589 4,5 % +4,5 0 n/a
Alliance 90 / Les Verts (B90/Grünen) 22 696 2,0 % -1,2 0 n/a
Autres 29 545 2,5 % n/a 0 n/a
TOTAL 3 984 009 100 % n/a 115 -1

Analyse[modifier | modifier le code]

Le Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD) du Ministre-président Reinhard Höppner, qui gouvernait en minorité avec le soutien du Parti du socialisme démocratique (PDS), subit une déroute sans précédent puisqu'il perd le pouvoir, la moitié de ses sièges, et se classe troisième du scrutin, juste derrière le PDS. À droite de l'échiquier politique, la progression est totale. L'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU) de Wolfgang Böhmer s'impose clairement avec 17 points d'avance sur la première force d'opposition, tandis que le Parti libéral-démocrate (FDP) de Cornelia Pieper fait un magistral retour au Landtag. Enfin à l'extrême-droite, l'Union populaire allemande (DVU) n'avait même pas présenté de candidats, permettant à la liste du Parti de l'offensive pour l'État de droit (PRO) de réaliser un score plus qu'honorable.

La CDU et le FDP disposant de 65 sièges sur 115, ils formèrent une coalition noire-jaune, portant Wolfgang Böhmer au pouvoir.

Source[modifier | modifier le code]