Église Santissimo Crocifisso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église Santissimo Crocifisso
Image illustrative de l'article Église Santissimo Crocifisso
Présentation
Nom local Oratorio del Crocifisso
Culte Catholique romain
Début de la construction 1562
Fin des travaux 1568
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Latium
Commune Rome
Coordonnées 41° 53′ 59″ N 12° 28′ 55″ E / 41.899611, 12.48198641° 53′ 59″ Nord 12° 28′ 55″ Est / 41.899611, 12.481986  

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Église Santissimo Crocifisso

Géolocalisation sur la carte : Rome

(Voir situation sur carte : Rome)
Église Santissimo Crocifisso

L'église Santissimo Crocifisso (en français : du Sanctissime-Crucifix), également appelé localement l'Oratoire du Crucifix est une église romaine située dans le rione Trevi sur la piazza del Oratorio.

Historique[modifier | modifier le code]

L'église a été construite pour accueillir les réunions de la Confraternité du Saint-Sacrement qui se tenaient alors dans l'église Saint-Marcel al Corso où fut miraculeusement sauvé d'un incendie un crucifix de bois en 1519. En 1562 la confraternité fait édifier l'église, suivant l'accord donné par le pape Clément VII en 1526, sur les plans de l'architecte Giacomo della Porta. Après six ans de travaux, financés par les subventions des cardinaux Ranuccio Farnèse et Alexandre Farnèse, l'église est finie en 1568.

Architecture et décorations[modifier | modifier le code]

L'église possède une nef unique. Le plafond actuel a remplacé un plafond de bois de l'ébéniste Flaminio Boulanger datant de 1584 et détruit au XVIIe siècle. Il date du XIXe siècle et représente le Triomphe de la Croix peint par Giovanni Gagliardi. Les murs possèdent également des fresques sur le thème de la croix d'après Tommaso de Cavalieri et réalisées entre 1578 et 1584 par Girolamo Muziano. Des peintres maniéristes ont également participé à l'œuvre comme Giovanni de Vecchi, Pomarancio, et Cesare Nebbia.

Sur le maître-autel est posé une copie du crucifix miraculeux de l'église San Marcello al Corso. L'église possède également de grandes orgues construites par Giovanni Corrado Verlé, en 1744.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • C. Rendina, Le Chiese di Roma, Newton & Compton Editori, Milan 2000, p.86.

Sources et références[modifier | modifier le code]