Zigmantas Balčytis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Zigmantas Balčytis
Zigmantas Balčytis.
Zigmantas Balčytis.
Fonctions
Député européen de Lituanie
En fonction depuis le 14 juillet 2009
Élection 7 juin 2009
Réélection 25 mai 2014
Législature 7e
Groupe politique S&D
Premier ministre lituanien
(par intérim)
1er juin4 juillet 2006
(1 mois et 3 jours)
Président Valdas Adamkus
Prédécesseur Algirdas Brazauskas
Successeur Gediminas Kirkilas
Ministre des Finances
10 juin 200516 mai 2007
Premier ministre Algirdas Brazauskas
Gediminas Kirkilas
Gouvernement Brazauskas II
Kirkilas
Prédécesseur Algirdas Butkevičius
Successeur Rimantas Sadzius
Ministre des Transports
4 juillet 200110 juin 2005
Premier ministre Algirdas Brazauskas
Gouvernement Brazauskas I et II
Prédécesseur Dailis Barakauskas
Successeur Petras Čėsna
Biographie
Nom de naissance Zigmantas Povilas Balčytis
Date de naissance 16 novembre 1953 (61 ans)
Lieu de naissance Juodžiai (URSS)
Nationalité Lituanienne
Parti politique LSDP
Diplômé de Université de Vilnius
Profession Ingénieur

Zigmantas Balčytis
Premiers ministres de Lituanie

Zigmantas Povilas Balčytis, né le 16 novembre 1953 à Juodžiai, est un homme politique lituanien membre du Parti social-démocrate lituanien (LSDP). Il est député européen depuis 2009 et a exercé par intérim les fonctions de Premier ministre en 2006.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et vie professionnelle[modifier | modifier le code]

Balčytis est né à Juodžiai dans la municipalité du district de Šilutė.

Diplômé en cybernétique économique l'université de Vilnius en 1976, il travaille pendant les deux années qui suivent comme ingénieur au bureau de conception et de construction du ministère de l'Industrie alimentaire. Il est nommé directeur adjoint de la philharmonie nationale de Lituanie en 1984, un poste qu'il occupe pendant cinq ans.

Débuts en politique[modifier | modifier le code]

Après avoir été membre du Parti communiste de Lituanie (LKP), il adhère en 1990 au Parti lituanien démocrate du travail (LDDP). Entre 1992 et 1994, il est directeur de la manufacture d'asphalte et de béton de Vilnius. Cette année-là, il est élu au conseil municipal de la capitale lituanienne.

Il est de 1996 à 2000 le directeur général adjoint de la société Lithun. À l'occasion des élections législatives du 8 octobre 2000, il est élu député au Seimas dans le cadre de la coalition sociale-démocrate de l'ancien président de la République Algirdas Brazauskas.

Ministre d'Algirdas Brazauskas[modifier | modifier le code]

Il est nommé ministre des Transports et des Communications le 4 juillet 2001 et devient membre la même année du Parti social-démocrate lituanien (LSDP). Réélu aux élections législatives des 10 et 24 octobre 2004, il est reconduit dans ses fonctions ministérielles. Le 10 juin 2005, il devient ministre des Finances. À l'occasion du congrès de 2004 du LSDP, il est élu vice-président du parti.

Premier ministre intérimaire mais non investi[modifier | modifier le code]

Le 1er juin 2006, Brazauskas est contraint à la démission et le président de la République Valdas Adamkus doit lui choisir un successeur temporaire. Balčytis devient alors Premier ministre par intérim.

Le 15 juin, le chef de l'État lui confie mandat de former le nouveau gouvernement. Il échoue cependant à obtenir, cinq jours plus tard, la confiance du Seimas : alors qu'il avait besoin d'au moins 67 voix en sa faveur, du fait de la présence de 132 députés sur 141, il n'en a reçu que 52[1].

Ministre de Kirkilas et démission[modifier | modifier le code]

Le président Adamkus choisit alors de nommer par intérim Gediminas Kirkilas au poste de Premier ministre, qui obtient la confiance du Seimas le 20 juillet et qui reconduit Zigmantas Balčytis au poste de ministre des Finances.

Il démissionne du poste de ministre des Finances, le 27 mars 2007 après un scandale impliquant son fils dans l'utilisation des fonds européens.

Député européen[modifier | modifier le code]

Après les élections législatives des 12 et 26 octobre 2008, qui voient la défaite de la coalition au pouvoir et le retour au gouvernement du centre-droit emmené par Andrius Kubilius, il est désigné président du groupe parlementaire social-démocrate au Seimas. Il est élu député européen lors des élections européennes de 2009.

Élection présidentielle de 2014[modifier | modifier le code]

Il est le candidat du LSDP pour l'élection présidentielle des 11 et 25 mai 2014.

Au premier tour, il se classe deuxième avec 181 555 voix, soit 13,84 %. Il se place ainsi derrière la présidente de la République Dalia Grybauskaitė qui caracole en tête avec 46,6 % des suffrages exprimés. Par ailleurs, il devance le candidat du Parti du travail (DP) Artūras Paulauskas de seulement 21 500 voix. C'est la première fois depuis l'élection de 1993 que le candidat social-démocrate accède au second tour de la présidentielle.

Celui-ci se tient d'ailleurs le 25 mai, jour des élections européennes auxquelles il est candidat, en tant que tête de liste du LSDP. Avec 485 968 voix, il réalise une progression de l'ordre de 167 %, mais ne parvient pas à combler son retard et se contente de 40,95 % des exprimés. Parallèlement, au scrutin européen, les sociaux-démocrates remportent 17,3 % des suffrages et 2 sièges.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]