Yves Salgues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Yves Salgues
Naissance
Cazals, France
Décès (à 73 ans)
Boulogne-Billancourt, France
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français

Œuvres principales

  • Les Chants de Nathanaël
  • L'Héroïne : une vie

Yves Salgues, né le à Cazals, dans le Lot, et mort le à Boulogne-Billancourt, est un journaliste et écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tour à tour reporter à Paris Match, rédacteur en chef de Jours de France et chroniqueur littéraire dans Madame Figaro, il est l'auteur d'un recueil de poèmes (Les Chants de Nathanaël, Prix Guillaume-Apollinaire 1943), de biographies d'artistes (Charles Aznavour, Serge Gainsbourg, James Dean) et de romans, dont un récit érotique intitulé Miss Innocence (1956). En 1947 il publie sous le pseudonyme de François Sauvage Plus près de toi dans la collection sentimentale Mélusine (éditions Jean Froissart), aux côtés d'Antoine Blondin et Jacques Laurent.

Ancien toxicomane, il témoigne de son combat dans ses récits autobiographiques L'Héroïne : une vie (1987)[1] et Le Testament d'un esclave (1991)[2].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Statue de l'Amertume
  • Les Chants de Nathanaël (1944)
  • Bréviaire d'un Gitan (1945)

Romans[modifier | modifier le code]

  • La Disgrâce des Anges
  • Le Jeune Homme endormi (1946)
  • Un ange américain (1956)
  • Miss Innocence (1956)
  • Les Taches du soleil (1957)
  • Le Triangle éternel (1980)
  • L'Empire des serpents (1990)
  • Les Amants de la guerre (1994)
  • Dom Juan 40 (1995)

Récits autobiographiques[modifier | modifier le code]

  • L'Héroïne : une vie (1987)
  • Le Testament d'un esclave (1991)
  • La Drogue : le calvaire et la grâce (1994)

Biographies[modifier | modifier le code]

  • James Dean ou le Mal de vivre (1957)
  • L'or noir du Sahara : la pathétique aventure de Conrad Kilian (1958)
  • Charles Aznavour (1964)
  • Malraux (1971), en collaboration avec Pierre Galante
  • Salvatore Adamo (1975)
  • Gainsbourg ou la Provocation permanente (1991)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Édition définitive revue et augmentée, LGF, coll. « Le Livre de poche » no 6484, 1988
  2. Yves Salgues.

Liens externes[modifier | modifier le code]