Yves Roby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Yves Roby
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
7 août 2019
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinctions

Yves Roby est professeur au Département d'histoire de l'Université Laval, écrivain et historien québécois né à Québec en 1939. Il est décédé le à Pointe-Claire[1].

Spécialiste de l'histoire sociale, économique et culturelle, il a reçu, avec Jean Hamelin, le Prix du Gouverneur général : études et essais de langue française en 1972, pour l'ouvrage Histoire économique du Québec, 1851-1896[2].

Par la suite, il devint un spécialiste majeur de l'histoire des Franco-Américains et des migrations nord-américaines[3]. Il est connu pour avoir publié deux synthèses historiques : Les Franco-Américains de la Nouvelle-Angleterre : 1776-1930 en 1990, et Les Franco-Américains de la Nouvelle-Angleterre. Rêves et réalités en 2000.

En 2007, il a publié Histoire d'un rêve brisé? Les Canadiens français aux États-Unis[4].

Honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Dictionnaire biographique du Canada/Dictionary of Canadian Biography », sur Facebook, (consulté le 13 août 2019)
  2. Paul-André Linteau, « Compte rendu : Revue d'histoire de l'Amérique française, vol. 26, no 4, 1973, pp. 590-594 », érudit.org [PDF]
  3. Yves Frenette, Martin Pâquet et Jean Lamarre, Les parcours de l’histoire. Hommage à Yves Roby, Presses de l'Université Laval, 2002 (ISBN 2-7637-7878-X) [présentation en ligne]
  4. Michel Lapierre, « Histoire - La tragédie du Québec états-unien », Le Devoir,

Liens externes[modifier | modifier le code]