Yves-Marie Duval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duval.
Yves-Marie Duval
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
MeudonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Latiniste, théologienVoir et modifier les données sur Wikidata

Yves-Marie Duval (né le à Gravelines dans le Nord et mort le à Meudon, Hauts-de-Seine) est un latiniste et un théologien français, spécialiste de patristique latine et plus particulièrement de Saint Jérôme, Saint Ambroise, Saint Augustin et Saint Léon dont il est un des plus éminents spécialistes. Il a consacré sa vie entière aux Pères de l'Église. Son œuvre est immense : livres, missives, publications et nombreuses conférences à travers l'Europe.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Agrégé de lettres classiques et titulaire d'un doctorat de théologie, Yves-Marie Duval était professeur, puis professeur émérite, de langue et littérature latines à l'Université de Paris X-Nanterre[1], après avoir enseigné aux universités de Tours et de Poitiers mais aussi au collège Stanislas de 1963 à 1966. Il intervenait également à l'Institut catholique de Paris et à la Sorbonne[2].

Ses collègues, disciples et amis lui ont offert un volume de Mélanges en 2004 : Chartae caritatis : études de patristique et d'antiquité tardive en hommage à Yves-Marie Duval, G. Nauroy, P. Jay, B. Gain (éd.), Paris, Études augustiniennes, 2004, 529 p.

Apports scientifiques[modifier | modifier le code]

Son œuvre se compose de livres ainsi que d’un très grand nombre d’articles et de missives échangées avec les théologiens du monde entier. Une partie de son œuvre est exposée à l'Abbaye de la Source, à Paris.

Publications[modifier | modifier le code]

Une bibliographie complète (jusqu'à la date de publication de l'ouvrage, en 2004) d'Yves-Marie Duval est parue dans le volume de Mélanges qui lui a été offert : Chartae caritatis, pp. 7-17. Quelques ouvrages :

  • Le Livre de Jonas dans la littérature chrétienne grecque et latine : Sources et influence du 'Commentaire sur Jonas' de saint Jérôme, Paris, Études augustiniennes, 1973, 432 p.
  • Saint Jérôme, Commentaire sur Jonas, introd., texte critique, trad. et commentaire par Yves-Marie Duval (coll. « Sources chrétiennes », n° 323), Paris, Éd. du Cerf, 1985, 460 p. (ISBN 2-204-02471-6)
  • Histoire et historiographie en Occident aux IVe et Ve siècles, Aldershot (GB), Variorum, 1997, VIII-368 p. (ISBN 0-86078-628-5)
  • L'affaire Jovinien : d'une crise de la société romaine à une crise de la pensée chrétienne à la fin du IVe et au début du Ve siècle, Roma, Institutum patristicum Augustinianum, 2003, 431 p. (ISBN 88-7961-010-4)
  • La décrétale 'Ad Gallos Episcopos' : son texte et son auteur, texte critique, traduction française et commentaire par Yves-Marie Duval (coll.« Supplements to Vigiliae Christianae », n° 73), Leiden, Brill, 2005.

Voir aussi sur l'œuvre d'Yves-Marie Duval, l'hommage de Benoît Gain : "L'œuvre scientifique d'Yves-Marie Duval" dans Sacris Erudiri, 2008, p.390-503.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]