Yu Hua

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Yu Hua
Description de l'image Yu hua.jpg.
Naissance (61 ans)
Hangzhou (Zhejiang) Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture chinois
Mouvement Avant-garde
Genres

Œuvres principales

Yu Hua (écriture simplifiée : 余华 ; écriture traditionnelle : 余華; pinyin : Yú Huá) est un écrivain chinois né le à Hangzhou dans la province de Zhejiang.

Après avoir exercé comme dentiste pendant cinq ans, Yu Hua choisit de se consacrer à la littérature. Son deuxième roman Vivre ! a été adapté au cinéma par Zhang Yimou et a reçu le Grand Prix du jury au festival de Cannes en 1994. Ses romans sont traduits dans de nombreuses langues.

Romans[modifier | modifier le code]

  • Vivre !, traduit du chinois par Yang Ping, Paris, Librairie générale française, coll. « Le livre de poche » (n° 13570), 1994, 223 pp. (ISBN 2-253-13570-4) [Rééd. Babel, n° 880, 2008]
  • Le Vendeur de sang, roman, traduit du chinois par Nadine Perront, Arles, Actes Sud, coll. « Lettres chinoises », 1997, 285 pp. (ISBN 2-7427-1469-3) [Rééd. Babel, n° 748, 2006]
  • Un amour classique, petits romans, traduits du chinois par Jacqueline Guyvallet, Arles, Actes Sud, coll. « Lettres chinoises », 2000, 259 pp. (ISBN 2-7427-2610-1) [Rééd. Babel, n° 955, 2009]
  • Cris dans la bruine, roman, traduit du chinois par Jacqueline Guyvallet, Arles, Actes Sud, coll. « Lettres chinoises », 2003, 325 pp. (ISBN 2-7427-3600-X)
  • 1986, court roman, traduit du chinois par Jacqueline Guyvallet, Arles, Actes Sud, coll. « Lettres chinoises », 2006, 88 pp. (ISBN 2-74276132-2)
  • Brothers 兄弟, roman, traduit du chinois par Angel Pino et Isabelle Rabut, Arles, Actes Sud, coll. « Lettres chinoises », 2008, 720 pp. En 2009, Courrier international a décerné son premier prix du meilleur livre étranger à ce roman (ISBN 978-2-7427-7437-1)
  • Le Septième Jour, roman (2013), traduit du chinois par Angel Pino et Isabelle Rabut, Arles, Actes Sud, coll. « Lettres chinoises », 2014, 272 pp. (ISBN 978-2-330-03690-4)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Sur la route à dix-huit ans, et autres nouvelles, textes traduits du chinois par Jacqueline Guyvallet, Angel Pino et Isabelle Rabut, Arles, Actes Sud, coll. « Lettres chinoises », 2009, 185 pp. (ISBN 978-27427-8824-8)
  • Un monde évanoui, nouvelles, traduit du chinois par Nadine Perront, Arles, Philippe Picquier, 2003, 150 pp. (ISBN 2-87730673-9)

Essai[modifier | modifier le code]

  • La Chine en dix mots, essais, traduits du chinois par Angel Pino et Isabelle Rabut, Arles, Actes Sud, coll. « Lettres chinoises », 2010, 370 pp. (ISBN 978-2-7427-9223-8)

Thématiques[modifier | modifier le code]

Dans Le septième jour, le personnage principal, Yang Fei, est mort dans une série d'explosions, mais il ne parvient pas à rejoindre le funérarium : « c'était le premier jour depuis ma mort ». Encore sans sépulture, il erre dans le monde qu'il a fréquenté, et rencontre d'autres âmes errantes (corps, squelettes, silhouettes, formes), avec brassard noir. Cela lui permet de revisiter sa vie et sa mort, ainsi que celles de quelques autres.

Liens externes[modifier | modifier le code]