Yossef Yitzchok Schneersohn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Yosef Yitzchok Schneersohn)
Yossef Yitzchok Schneersohn
Image dans Infobox.
Yossef Yitzchok Schneersohn
Fonction
Rebbe
Dynastie hassidique Habad-Loubavitch
-
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Ohel, Queens, Montefiore Cemetery (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
יוסף יצחק שניאורסאהןVoir et modifier les données sur Wikidata
Surnom
אדמו"ר הריי"צVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Soviétique
Américain (depuis le )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Famille Schneersohn (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Shterna Sarah Schneersohn (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfant
Parentèle
Menachem Mendel Schneerson (gendre)
Shemaryahu Gurary (en) (gendre)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Distinction
Citoyen d'honneur (-)Voir et modifier les données sur Wikidata

Yossef Yitzchok Schneersohn, dit le Rayatz, est un rabbin orthodoxe du XXe siècle ( - ), sixième Rebbe (chef spirituel) de la dynastie hassidique Habad-Loubavitch. Il est parfois désigné sous le surnom de Friediker Rebbe (yiddish Précédent Rabbi).

Il a exercé au sein de l'Union soviétique puis en Lettonie, en Pologne et aux États-Unis, où il passe les dix dernières années de sa vie.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Jeunes années[modifier | modifier le code]

Yossef Its'hak Schneersohn né à Lioubavitchi (dans le gouvernement de Moguilev de l'empire russe). Il est nommé secrétaire personnel de son père à 15 ans. Cette même année, il représente son père lors de la Conférence des chefs communautaires à Kovno. L'année suivante (1896), il participe à la conférence de Vilnius, avec des rabbins et dirigeants communautaires. Il discute de sujets importants tels que : l'éducation juive, les enfants juifs ne sont pas autorisés à fréquenter l'école pendant la journée de Shabbat, la création d'une organisation juive dans le but de renforcer le judaïsme. Il participe à cette conférence à nouveau en 1908.

Le 13 Eloul 5657 (1897) à l'âge de 17 ans, il épousa une cousine éloignée Nechama Dina Schneersohn, fille du Rabbin Avraham Schneerson de Kichinev.

En 1898 il est nommé à la tête de la Yeshiva Tomchei Temimim.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Boruch Oberlander & Elkanah Shmotkin. Early Years. The formative years of the Rebbe, Rabbi Menachem M. Schneerson, as told by documents and archival data. Kehot Publication Society, Brooklyn,New York, 2016. (ISBN 9781932349047)
  • Schneersohn Joseph-Isaac, Les mémoires de Rabbi Joseph-Isaac Schneersohn, Lubavitcher Rabbi, Merkos l'Inyonei Chinuch, Paris, 1963.