Yorian Gabriel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le colonel Somé Yorian Gabriel (ou Somé Yoryan Gabriel) est un militaire et homme d'État de Haute-Volta (actuel Burkina Faso).

Il fut l'un des fondateurs de l'armée de Haute-Volta le , avec notamment le général Aboubacar Sangoulé Lamizana (qui fut président du pays entre 1966 et 1980) et le général Baba Sy, entre autres anciens officiers de l'armée française s'étant mis à la disposition de leur colonie d'origine lors de son accession à l'indépendance en août 1960.
Il occupa lors de sa carrière plusieurs postes de responsabilité au sein de l'armée et de l'État, parmi lesquels aide de camp du président Maurice Yaméogo, ministre de l'Intérieur, chef d'État-Major général de l'Armée Voltaïque et secrétaire général de la Défense.

Il fut assassiné le sous l'ordre de Blaise Compaoré, patron des commandos, pendant la révolution burkinabé menée par Thomas Sankara (et qui avait débuté le 4 août). Il est depuis l'accession de Blaise Compaoré au pouvoir (en 1987) considéré comme le premier martyr de la révolution burkinabé.