Yinlong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Yinlong downsi

Yinlong
Description de cette image, également commentée ci-après
Yinlong downsi (vue d'artiste).
Classification
Règne Animalia
Classe Reptilia
Super-ordre Dinosauria
Ordre  Ornithischia
Sous-ordre  Marginocephalia
Super-famille  Ceratopsia

Genre

 Yinlong
Xu et al.[1], 2006

Nom binominal

 Yinlong downsi
Xu et al.[1], 2006

Yinlong est un genre éteint de dinosaures cératopsiens ayant vécu au Jurassique supérieur (Oxfordien) dans ce qui est actuellement la Chine.

L'unique espèce Yinlong downsi est connue par un squelette complet exhumé dans la formation géologique de Shishougou qui se situe dans la province du Xinjiang. Elle a été décrite par Xu et ses collègues en 2006[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son nom dérive du mandarin Yinlong qui signifie « dragon caché », une référence au film Tigre et Dragon réalisé par le cinéaste Ang Lee et sorti en 2000.

Description[modifier | modifier le code]

Crâne fossile d'un spécimen de Yinlong downsi.

Ce dinosaure herbivore bipède était de petite taille avec une longueur totale estimée à seulement 1,20 mètre et un poids d'environ 15 kg[2].

En dépit d'un crâne sans collerette et sans cornes, Yinlong est un cératopsien, l'un des plus primitifs découverts jusqu'ici. Son crâne est haut et large et relativement grand par rapport à la plupart des ornithischiens, mais également proportionnellement plus petit que celui de la plupart des autres cératopsiens[1],[3].

Ses longues pattes postérieures robustes et ses membres antérieurs plus courts avec des mains à trois doigts suggèrent un mode de locomotion bipède.

Classification[modifier | modifier le code]

Le crâne de Yinlong downsi présente des caractères anatomiques que l'on trouve également chez les Pachycephalosauria et les Heterodontosauridae, ce qui confirme le placement des Ceratopsia (cératopsiens) et des Pachycephalosauria (pachycéphalosaures) dans le clade des Marginocephalia, ainsi que l'étroite parenté des Heterodontosauridae avec ces derniers[1].

En 2014, une analyse phylogénétique des cératopsiens, conduite par Andrew Farke et al.[4], confirme Yinlong comme le plus basal des cératopsiens, avant le groupe frère constitué des genres Chaoyangsaurus et Xuanhuaceratops.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) Xu, X., Forster, C.A., Clark, J.M., and Mo, J. (2006). "A basal ceratopsian with transitional features from the Late Jurassic of northwestern China." Proceedings of the Royal Society B: Biological Sciences, 273(1598): 2135-2140. DOI:10.1098/rspb.2006.3566
  2. (en) « Yinlong », sur paleofiles.com (consulté le 18 décembre 2017)
  3. (en) « YINLONG », sur DinoChecker (consulté le 18 décembre 2017)
  4. (en) A. A. Farke, W. D. Maxwell, R. L. Cifelli et M. J. Wedel, « A Ceratopsian Dinosaur from the Lower Cretaceous of Western North America, and the Biogeography of Neoceratopsia », PLoS ONE, vol. 9, no 12,‎ , e112055 (PMID 25494182, PMCID 4262212, DOI 10.1371/journal.pone.0112055)