Yellowdog Updater, Modified

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Yellowdog Updater Modified
Description de l'image Yum.png.
Description de cette image, également commentée ci-après
Capture d'écran de Yum l'exécution d'une mise à jour sur Fedora 16.
Informations
Développé par Seth Vidal
Dernière version 3.4.3 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Dépôt yum.baseurl.org/gitwebVoir et modifier les données sur Wikidata
Écrit en PythonVoir et modifier les données sur Wikidata
Système d'exploitation Fedora Linux, Red Hat Enterprise Linux, CentOS et Yellow Dog LinuxVoir et modifier les données sur Wikidata
Type Gestionnaire de paquetsVoir et modifier les données sur Wikidata
Licence Licence publique générale GNU version 2Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web yum.baseurl.orgVoir et modifier les données sur Wikidata

Chronologie des versions

Yum, pour Yellowdog Updater Modified, est l’ancien gestionnaire de paquets des distributions GNU/Linux Fedora Linux, CentOS et Red Hat Enterprise Linux. Il a originellement été créé par Yellow Dog Linux.

Il permet de gérer l’installation et la mise à jour des logiciels installés sur une distribution. C’est une surcouche de RPM gérant les téléchargements et les dépendances, de la même manière que APT et dpkg sous Debian.

Yum est remplacé par DNF qui devient le gestionnaire de paquets par défaut à partir de Fedora 22. DNF étant une réécriture de Yum présente dans Fedora depuis Fedora 18.

Remplacement par dnf[modifier | modifier le code]

yum ayant plusieurs problèmes, étant écrit en Python 2, n’ayant pas d’API documenté, un algorithme résolveur de dépendances ancien. Une ré-implémentation, nommé Dandified Yum a été entreprise. Ce gestionnaire de paquet était disponible dans Fedora à partir de la version 18. Il est devenu la version par défaut à partir de Fedora 22[1],[2], [3],[4] RHEL 8 utilise dnf par défaut. Il y a eu plusieurs tentatives de retrait de yum de Fedora, il est finalement retiré de Fedora 31[5],[6].

Principe de fonctionnement[modifier | modifier le code]

Capture d'écran de Yum Extender, une interface graphique de gestion de paquets utilisant YUM

Il existe plusieurs types de paramètres qui peuvent suivre la commande YUM. Certains concernent l'installation (comme install), la suppression (comme remove ), la recherche (search) ou la mise à jour du système (update). Lorsqu'on exécute YUM en ligne de commande, cet utilitaire va d'abord interroger un certain nombre de dépôts activés qui sont définis dans le répertoire /etc/yum.repos.d/ ou consulter son cache. En fonction des informations obtenues, il pourra traiter le paramètre qui lui a été ajouté.

Commandes[modifier | modifier le code]

Les commandes de yum s’utilisent comme suit[7],[8],[9] :

  • yum update : mise à jour du système
  • yum list <nom du paquet> : recherche paquet
  • yum list kerne\* : si l’on ne connaît pas le nom du paquet, on peut utiliser le caractère joker * (étoile). YUM listera les paquets correspondants à votre recherche déjà installés, et ceux que vous pouvez installer.
  • yum install <nom du paquet> : installation paquet
  • yum remove <nom du paquet> : suppression paquet
  • yum --exclude=<nom du paquet> update : mise à jour sélective
  • yum upgrade : mise à jour du système

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Bruce Byfield, « Will DNF Replace Yum?: Behind the Scenes at Fedora’s Future Package Manager », sur Linux Magazine (consulté le )
  2. (en) Nathan Willis, « DNF, which may or may not replace Yum », sur LWN.net, (consulté le )
  3. (en) Jake Edge, « DNF and Yum in Fedora », sur LWN.net, (consulté le )
  4. (en) Jack Wallen, « What You Need to Know About Fedora’s Switch From Yum to DNF », sur Linux.com, (consulté le )
  5. (en) Michael Larabel, « Fedora 30 Might Finish Removing The Old Yum Package Manager », sur Phoronix, (consulté le )
  6. (en) Michael Larabel, « Fedora 30 Will Get Bash 5.0 But Yum's Death Sentence Postponed To F31 », sur Phoronix, (consulté le )
  7. (en) Ishaan Arora, « The yum command in Linux – A Complete Reference », sur linuxfordevices, (consulté le )
  8. (en) Ravi Saive, « 20 Linux YUM (Yellowdog Updater, Modified) Commands for Package Management », sur tecmint, (consulté le )
  9. (en) Keerthi Chinthaguntla, « Linux package management with YUM and RPM », sur Red Hat, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]