Dandified Yum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Dandified Yum
Description de l'image DNF logo.png.
Description de cette image, également commentée ci-après
Mise à jour de Fedora (GNU/Linux)
Informations
Développé par Fedora Project et Red HatVoir et modifier les données sur Wikidata
Première version Voir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version 4.19.0 ()[1]
5.1.12 ()[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Dépôt github.com/rpm-software-management/dnf et github.com/rpm-software-management/dnf5Voir et modifier les données sur Wikidata
Écrit en Python et C++Voir et modifier les données sur Wikidata
Système d'exploitation Fedora Linux, Red Hat Enterprise Linux et CentOSVoir et modifier les données sur Wikidata
Langues MultilingueVoir et modifier les données sur Wikidata
Type Gestionnaire de paquetsVoir et modifier les données sur Wikidata
Licence Licence publique générale GNU version 2Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web rpm-software-management.github.ioVoir et modifier les données sur Wikidata

Chronologie des versions

Dandified Yum ou DNF est un gestionnaire de paquets. C’est le successeur de YUM. Pour les commandes les plus courantes, son usage est identique à celui de yum. Il est accessible via une interface en ligne de commande.

Il est inclus dans Red Hat Enterprise Linux 8, ainsi que CentOS 8. Pour Fedora, il est installé par défaut à partir de Fedora 18 et devient le gestionnaire de paquets par défaut à partir de Fedora 22.

La version 5.0, réécriture en C++ est en cours de développement et est prévue d’intégrer Fedora 39.

Remplacement de Yum par DNF[modifier | modifier le code]

DNF remplace le gestionnaire de paquets par défaut de Fedora Yum, qui est présent depuis Fedora Core 1 ().

Plusieurs éléments ont mené à la création de DNF. Yum était âgé et son évolution a laissé un code peu maintenable, écrit en Python 2, avec une API assez mal documentée. De surcroît son empreinte mémoire est importante et ses performances laissent à désirer. Partant de ce constat, Yum a été forké en , donnant naissance à DNF.

Les développeurs de DNF ont ainsi procédé à une réécriture et un nettoyage du code, abandonnant au passage certaines fonctionnalités et rendant l’outil compatible avec Python 3. Ils ont documenté l’API depuis le début du projet.

La gestion des dépôts a été déléguée à librepo et celle des dépendances à hawkey qui fournit une API de haut-niveau à libsolv. Cette bibliothèque a été développée à l’origine par openSUSE pour son gestionnaire de paquets Zypper. Elle repose sur un algorithme de résolution de dépendances par satisfaisabilité bien plus efficace, rapide et économe en mémoire que l'algorithme itératif de Yum.

Présent dans Fedora depuis la version 18[3], DNF est maintenant considéré comme stable et remplace donc Yum comme gestionnaire de paquets par défaut. Il peut cependant être désinstallé au profit de Yum ou être utilisé en parallèle à celui-ci[4],[5].

Versions[modifier | modifier le code]

La version 1.0 est sortie en [6].

La version 2.0 est sortie en [7].

La version 3.0 est sortie en [8],[9].

La version 5.0, en cours de développement depuis début dans un autre dépôt, est une réécriture en C++ qui devrait fournir une meilleure expérience utilisateur et de meilleurs performances. Son intégration initialement prévue pour Fedora 39[10],[11] est reportée à Fedora 41[12].

Commandes[modifier | modifier le code]

  • dnf install nom_paquet : installe un paquet (et ses dépendances, si nécessaire).
  • dnf remove nom_paquet : désinstalle un paquet (et gère les dépendances liées).
  • dnf check-update : recherche les mises à jour des programmes installés.
  • dnf update : met à jour tous les programmes installés.
  • dnf upgrade : met à jour l'ensemble de la distribution.
  • dnf search nom_paquet : recherche un paquet ; exemple dnf search dvd cherche les paquets dont le nom ou la description contiennent le mot dvd.
  • dnf group install "group name" : installe un groupe de paquets en passant son nom de groupe complet.
  • dnf provides dependance : indique les paquets fournissant la dépendance ou fichier demandé.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « 4.19.0 », (consulté le )
  2. « Release 5.1.12 », (consulté le )
  3. (en-US) Bruce Byfield, « Will DNF Replace Yum? », sur Linux Magazine (consulté le )
  4. (en) Nathan Willis, « DNF, which may or may not replace Yum », sur LWN.net, (consulté le )
  5. (en) Jake Edge, « DNF and Yum in Fedora », sur LWN.net, (consulté le )
  6. (en) Michael Larabel, « DNF 1.0 Released, Declared Stable Package Manager For Fedora », sur Phoronix, (consulté le )
  7. (en) Michael Larabel, « DNF 2.0 Package Manager Released », sur Phoronix, (consulté le )
  8. (en) Michael Larabel, « DNF 3.0 Development Has Started For Linux Package Management », sur Phoronix, (consulté le )
  9. (en) Jake Edge, « DNF 3: better performance and a move to C++ », sur LWN.net, (consulté le )
  10. (en) Michael Larabel, « Red Hat Pushing DNF 5 Into Development For Improving The Package Manager », sur Phoronix, (consulté le )
  11. (en) Michael Larabel, « Fedora 39 Looks To Use DNF5 By Default For Better Performance & Improved User Experience », sur Phoronix, (consulté le )
  12. (en) Michael Larabel, « DNF5 Isn't Ready For Fedora 39 - Now Delayed To Fedora 41 », sur Phoronix, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]