William Zorach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
William Zorach
William Zorach-by-Man Ray.jpg
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Formation

William Zorach, né le et mort le [1], est un sculpteur, peintre, graveur et écrivain américain né lituanien. Il a remporté la Logan Medal of the arts. Il est notable pour être à l'avant-garde d'artistes américains qui ont embrassé le cubisme, ainsi que pour ses sculptures.

Il est le père de l'artiste Dahlov Ipcar.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Zorach Gorfinkel est né en 1889 au sein d'une famille juive lituanienne à Jurbarkas (russe : Eurburg) en Lituanie (alors intégrée dans l'Empire russe) le huitième de dix enfants, Zorach (alors son prénom) émigré avec sa famille aux États-Unis en 1894. Ils se sont installés à Cleveland, en Ohio, sous le nom de "Finkelstein". À l'école, son prénom a été changé en "William" par un enseignant. Il est resté dans l'Ohio près de 15 ans, poursuivant ses activités artistiques. Adolescent il a travaillé en tant que lithographe et a continué à étudier la peinture avec Henry G. Keller à la Cleveland School of Art de 1905 à 1907. En 1908, il déménage à New York et est inscrit à l'Académie américaine de design[2]. En 1910, il s'installe à Paris avec l'artiste et lithographe de Cleveland, Elmer Brubeck, pour poursuivre sa formation artistique à l'Académie de la Palette[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Alors à Paris, il rencontre Marguerite Thompson (1887-1968), une autre étudiante en art de nationalité américaine, qu'il allait épouser le 24 décembre 1912, dans la ville de New York[4]. Le couple a adopté son prénom original, Zorach, comme nom de famille commun. Lui et sa femme reviennen en Amérique, où ils ont continué à expérimenter différents médias. En 1913, les œuvres des deux Zorach et Marguerite, ont été inclus dans la désormais célèbre Armory Show, présentant leur travail pour le grand public comme les critiques d'art et les collectionneurs[5]. Tous deux William et Marguerite ont été fortement influencées par le cubisme et le fauvisme. Ils sont crédités comme étant parmi les premiers artistes à introduire les styles modernistes européen au modernisme américain.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Ses œuvres peuvent être trouvées dans de nombreuses collections particulières, d'entreprises, et des collections publiques à travers le pays dont Smithsonian American Art Museum, le Musée des Beaux-Arts de Boston, le Metropolitan Museum of Art, le Musée Whitney d'Art, la Galerie Nationale d'Art, le Radio City Music Hall, le Musée d'Art Currier ainsi que de nombreux collèges et des collections universitaires[6]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « William Zorach », Encyclopædia Britannica (consulté le 22 octobre 2009)
  2. Paul S. Wingert, The Sculpture of William Zorach, New York, Pitman Publishing Corporation, , 10 p.
  3. Jayna Hanson, « A Finding Aid to the Zorach Family Papers, 1900–1987, in the Archives of American Art », Archives of American Art, Smithsonian Institution. (consulté le 29 juillet 2011)
  4. http://www.hollistaggart.com/artists/biography/marguerite_thompson_zorach/
  5. Paul S. Wingert, The Sculpture of William Zorach, New York, Pitman Publishing Corporation, , 12 p.
  6. « Inventory », wiscassetbaygallery.com

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]