Wilfrid Pelletier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un musicien image illustrant canadien
Cet article est une ébauche concernant un musicien canadien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pelletier.
Wilfrid Pelletier
Claude Champagne and Wilfrid Pelletier.jpg

Claude Champagne (à gauche) et Wilfrid Pelletier

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Wilfrid Pelletier (né le à Montréal au Québec - mort le à Wayne (en) en Pennsylvanie à l'âge de 85 ans) est un pianiste puis un chef d'orchestre québécois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est chef d'orchestre pour le répertoire français au prestigieux Metropolitan Opera de New York avant de devenir, en 1934, le premier directeur artistique de l'Orchestre symphonique de Montréal nouvellement créé. Il crée les Matinées symphoniques pour la jeunesse et les Concerts d'été en plein air, deux traditions qui subsistent toujours aujourd'hui. Il est également le quatrième directeur musical de l'Orchestre symphonique de Québec, où il demeure en fonction de 1951 à 1966.

On attribue aussi à Pelletier la fondation du Conservatoire de musique et d'art dramatique de Montréal, en 1943. Ce dernier assumera d'ailleurs la direction de la jeune institution parallèlement à sa carrière à New-York.

En 1963, il contribue à l'inauguration de la Place des Arts à Montréal, en dirigeant l'Orchestre symphonique de Montréal dans ce qui porta temporairement le nom de « Grande Salle ». En 1966, cette même salle fut rebaptisée la Salle Wilfrid-Pelletier, en son honneur. Elle demeure à ce jour la plus grande salle de concert polyvalente du Canada avec ses 2982 fauteuils. Il existe, par ailleurs, une école primaire située à Anjou qui, en son honneur, se nomme Wilfrid-Pelletier[1].

Le fonds d’archives Wilfrid Pelletier est conservé au centre d’archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[2].

Honneurs[modifier | modifier le code]

Posthume

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]