Wild Cards (série)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wild Card.
Wild Cards
Auteur George R. R. Martin
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Science-fiction
Version originale
Langue Anglais américain
Titre Wild Cards
Éditeur Bantam Books
Lieu de parution New York
Date de parution 1987 - 2018
Version française
Traducteur Pierre-Paul Durastanti
Henry-Luc Planchat
Philippe Richard
Arnaud Mousnier-Lompré
Sébastien Guillot
Éditeur J'ai lu
Collection Nouveaux Millénaires
Lieu de parution Paris
Date de parution 2014 - 2018

Wild Cards est une série de science-fiction uchronique de super-héros écrite en collaboration par de nombreux auteurs depuis 1987. Elle est éditée par George R. R. Martin qui en est également l'un des contributeurs. En 2018, la série sera composée de 25 tomes.

Parmi les autres auteurs, on peut citer Roger Zelazny, Lewis Shiner, Melinda Snodgrass, Howard Waldrop, Walter Jon Williams, Leanne C. Harper, Chris Claremont, Victor Milán, John J. Miller (en), Stephen Leigh, David D. Levine ou encore Pat Cadigan.

Les six premiers tomes de la série ont été traduits en français et éditée chez J'ai lu dans la collection Nouveaux Millénaires.

Résumé[modifier | modifier le code]

Le virus Wild Cards est un virus extra-terrestre (mis au point par une faction aristocratique de la planète Takis pour en éliminer une autre), répandu au-dessus de New York le , qui tue immédiatement dix mille personnes, et cause chez les autres personnes contaminées d'horribles mutations. On établit par la suite que ce virus modifie l'ADN de ses victimes, dont 90 % meurent immédiatement (on dit qu'ils ont « tiré la reine noire »). Parmi les rescapés, neuf sur dix subissent des mutations monstrueuses ; ils sont surnommés les Jokers. Un dixième seulement des rescapés bénéficient de mutations leur conférant des super-pouvoirs, et deviennent des As. On peut aussi mentionner les Deux, des As dont le super-pouvoir est soit ridicule (par exemple faire pousser sa pilosité à volonté), soit trop faible pour être utile (par exemple léviter à cinquante centimètres)[1],[N 1].

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Docteur Tachyon[modifier | modifier le code]

Le docteur Tachyon (appelé Tach) est un extraterrestre venant d'une planète appelé Takis. Il a de nombreux dons (comme la télépathie par exemple), et il vient sur Terre pour prévenir les terriens d'une attaque chimique de Takis. Cette attaque chimique vise à tester les effets du virus Wild Cards (les corps humain étant très proches de ceux des Takisiens).

Jetboy[modifier | modifier le code]

Jetboy est un aviateur reconnu et surdoué dans l'univers Wild Cards. Il a vécu bon nombre d'aventure malgré son jeune âge (il a notamment participé à la Seconde Guerre mondiale, il s'est écrasé sur une île déserte ou il a survécu pendant plusieurs années,…). Des comics sont même écrit à son sujet. Il meurt au début du premier tome en tentant d'empêcher un malfaiteur de répandre le virus Wild Cards sur Manhattan.

Composition[modifier | modifier le code]

Anthologies et romans[modifier | modifier le code]

  1. Wild Cards, J'ai lu, coll. Nouveaux Millénaires, 2014 ((en) Wild Cards, 1987)
  2. Aces High, J'ai lu, coll. Nouveaux Millénaires, 2015 ((en) Aces High, 1987)
  3. Jokers Wild, J'ai lu, coll. Nouveaux Millénaires, 2015 ((en) Jokers Wild, 1987)
  4. Aces Abroad, J'ai lu, coll. Nouveaux Millénaires, 2015 ((en) Aces Abroad, 1988)
  5. Down and Dirty, J'ai lu, coll. Nouveaux Millénaires, 2016 ((en) Down and Dirty, 1988)
  6. Ace in the Hole, J'ai lu, coll. Nouveaux Millénaires, 2016 ((en) Ace in the Hole, 1990)
  7. Dead Man's Hand, J'ai lu, coll. « Nouveaux Millénaires », 2018 ((en) Dead Man's Hand, 1990)
    Roman coécrit par George R. R. Martin et John J. Miller (en) - À paraître le
  8. (en) One-Eyed Jacks, 1991
  9. (en) Jokertown Shuffle, 1991
  10. (en) Double Solitaire, 1992
    Roman écrit par Melinda Snodgrass
  11. (en) Dealer's Choice, 1992
  12. (en) Turn of the Cards, 1993
    Roman écrit par Victor Milán
  13. (en) Card Sharks, 1993
  14. (en) Marked Cards, 1994
  15. (en) Black Trump, 1995
  16. (en) Deuces Down, 2002
  17. (en) Death Draws Five, 2006
    Roman écrit par John J. Miller (en)
  18. (en) Inside Straight, 2008
  19. (en) Busted Flush, 2008
  20. (en) Suicide Kings, 2009
  21. (en) Fort Freak, 2011
  22. (en) Lowball, 2014
  23. (en) High Stakes, 2016
  24. (en) Mississippi Roll, 2017
    Anthologie de nouvelles écrites par Stephen Leigh, David D. Levine, John J. Miller (en), Kevin Andrew Murphy (en), Cherie Priest et Carrie Vaughn - À paraître le
  25. (en) Low Chicago, 2018
  26. (en) Texas Hold'em
    À paraître

Écrivains[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

À l'origine, la série est imaginée par un groupe d'écrivains vivant à Albuquerque au Nouveau-Mexique à la suite de parties du jeu de rôle Superworld (en) mis en scène par George R. R. Martin entre 1983 et 1985[2],[3]. Désirant conserver l'aspect collectif de la création, Martin propose à ses joueurs-écrivains de se lancer dans l'écriture d'anthologies à univers partagé, alors très en vogue. Tous acceptent avec enthousiasme. Afin d'expliquer que tant de personnages jouissent simultanément de super-pouvoirs, Melinda Snodgrass a l'idée du virus extra-terrestre, et crée par la même occasion de personnage du Dr Tachyon. Cette idée de virus entraîne également l'apparition des Jokers, un des concepts originaux de la série[N 2]. Le , Martin annonce que les six premiers volumes de la série paraîtront en France chez J'ai lu[4].

Adaptations[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

En 2011, Syfy Films, la société de production de la chaîne américaine Syfy et de Universal Pictures, a acquis les droits d’adaptation au cinéma de la série. Melinda Snodgrass a été choisie pour en écrire le scénario[5].

Télévision[modifier | modifier le code]

En , Universal Cable Productions a acquis les droits d’adaptation de la série pour la télévision. George R. R. Martin a déclaré que la production travaille à choisir les histoires et personnages à adapter. Du fait de son contrat d'exclusivité avec HBO, diffuseur de la série Game of Thrones basée sur les romans du Trône de fer, l'auteur a affirmé qu'il ne serait pas impliqué dans cette adaptation. Melinda Snodgrass devrait être producteur exécutif de la série[6]. Dans un message sur son blog, George R. R. Martin a déclaré que Gregory Noveck ferait également partie des producteurs exécutif[7].

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

Depuis 2008, la saga est adaptée en série de comics (six volumes) par Dabel Brothers Productions (en), écrite par Daniel Abraham et dessinée par Eric Battle (en), sous le titre The Hard Call[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La science du Xénovirus : extrait de la documentation (Wild Cards).
  2. Postface de George R. R. Martin insérée dans la réédition de 2010 du premier volume de la saga.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Wild Cards Critique du premier volume par Grégory Drake dans le no 77 de la revue Bifrost de janvier 2015.
  2. (en) Nerdist Podcast: George R.R. Martin
  3. (en) Playing With a Full Deck : Wild Cards Comes to Roleplaying par John J. Miller le 16 octobre 1989 sue le sited de SJGames.
  4. (en) Flying High with Wild Cards, billet du 5 août 2012 sur grrm.livejournal.com
  5. (en) 'Game of Thrones' Author's Superhero Anthology 'Wild Cards' Headed to Big Screen par Borys Kit dans le magazine The Hollywood Reporter du 28 octobre 2011.
  6. (en) Andrew Liptak, « Another world from George R.R. Martin might be coming to television », The Verge, (consulté le 8 août 2016)
  7. (en) George R. R. Martin, « The Wild Cards Are Coming... to Television », LiveJournal, (consulté le 8 août 2016)
  8. (en) THE HARD CALL COMING IN APRIL sur le site de George R. R. Martin le 9 février 2008.

Liens externes[modifier | modifier le code]