Wen Jia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paysage - Éventail. Par le peintre chinois Wen Jia

Wen Jia ou Wen Chia ou Wen Kia, surnom: Xiucheng, nom de pinceau: Wenshui, né en 1501, mort en 1583. Peintre chinois. XVIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Second fils de Wen Zhengming, Wen Jia est un peintre très doué qui commence toutefois sa carrière artistique assez tard. Dans sa jeunesse il est maître d'école à Huzhou (province de Zhejiang. Il est aussi connu comme poète, connaisseur et critique de peinture. Homme très cultivé, il est plus remarquable par l'érudition et le raffinement que par le génie créateur, aussi ses œuvres sont-elles de grande qualité, mais rarement marquées par une forte personnalité[1].

Style et traditions[modifier | modifier le code]

Paysage dans l'esprit des poèmes de Du Fu, par le peintre chinois Wen Jia

Musées[modifier | modifier le code]

  • New York: (Metropolitan Museum of Art):
    • Pavillons au bord de l'eau, éventail signé.
  • Osaka (mun. Art Mus.):
    • Le chant du luth, daté 1569, encre et couleurs sur papier, d'après un poème de Bo Juyi (Bai Juyi), rouleau en hauteur.
  • Paris Mus. Guimet:
    • Paysage, daté 1558, encre et couleurs légères sur fond moucheté d'or, éventail.
    • Pavillon au bord de l'eau, éventail.
  • Pékin (Mus. du Palais):
    • Pavillon et pont au pied d'une montagne, signé et daté 1574, encre sur papier.
  • Shanghai:
    • Longues journées dans les monts tranquilles, couleurs sur papier, rouleau en longueur.
  • Taipei (Nat. Palace Mus.):
    • Sur l'île des Immortels, encre et couleur sur papier, rouleau en hauteur.
    • Couleurs d'automne sur le lac Shihu, encre sur papier, feuille d'album.
    • Pics et torrents dans l'esprit des poèmes de Du Fu, daté 1572, encre et couleurs légères sur papier, feuille d'album.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire Bénézit, Dictionnaire des peintres,sculpteurs, dessinateurs et graveurs, vol. 14, éditions Gründ,‎ janvier 1999, 13440 p. (ISBN 2700030249), p. 540
  • James Cahill (trad. Yves Rivière), La peinture chinoise - Les trésors de l'Asie, éditions Albert Skira,‎ 1960, 212 p., p. 132, 133-134-135
  • Nicole Vandier-Nicolas, Peinture chinoise et tradition lettrée, Éditions du Seuil,‎ 1983, 259 p. (ISBN 2020064405), p. 168-211-212
  • Yang Xin, Richard M. Barnhart, Nie Chongzheng, James Cahill, Lang Shaojun, Wu Hung (trad. Nadine Perront), Trois mille ans de peinture chinoise, Éditions Philippe Picquier,‎ 1997, 4 02 p., p. 222

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :