Wardruna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Wardruna
Description de l'image Wardruna.jpg.
Informations générales
Genre musical Heathen folk, Néofolk, ambient
Années actives Depuis 2003
Labels Indie Recordings
Site officiel www.wardruna.com
Composition du groupe
Membres Kvitrafn (Einar Selvik)
Gaahl
Lindy Fay Hella
Hallvard Kleiveland

Wardruna est un groupe de néofolk et ambient norvégien de Bergen fondé par Einar Selvik (Kvitrafn) avec Kristian Espedal (Gaahl) et Lindy Fay Hella.

Le projet est basé sur les anciennes croyances nordiques. Par sa musique le groupe cherche à plonger l'auditeur dans une version actualisée et modernisée des sonorités que pouvaient créer les Vikings il y a plus de 900 ans[1].

Histoire du groupe[modifier | modifier le code]

Einar Selvik, issu de la scène black metal, fonde Wardruna au début des années 2000 en s'associant rapidement avec son ancien camarade de Gorgoroth, Kristian Espedal (avec lequel il discute des aspects conceptuels), et la chanteuse originaire de Bergen, Lindy Fay Hella, qu'il connait bien[2].

Trilogie Runaljod[modifier | modifier le code]

Une partie du groupe, dont Einar Selvik (en bas à gauche) et Kristian Espedal (à droite), au festival metal Inferno (Oslo) en 2009.

Les trois premiers albums de Wardruna font partie d'une trilogie centrée sur l'alphabet runique, plus précisément le vieux futhark. Le projet est lancé en 2003. Le groupe publie un premier album en 2009 Runaljod – Gap Var Ginnunga, basé sur les huit premières runes[3] (Hagal, Bjarkan, Thurs, Jara, Laukr, Kauna, Algir et Dagr).

En 2013, un deuxième album sort sous le nom de Runaljod – Yggdrasil. Cet album se base sur les huit runes suivantes du vieux futhark (Fehu, NaudiR, EhwaR, AnsuR, Iwar, Ingwar, Gibu et Sowelu).

Le , le groupe annonce que Kristian Espedal (Gaahl) quitte le groupe en tant qu'interprète de concert. Il sera toutefois présent dans l'album Runaljod – Ragnarok.

Le , le groupe met sur YouTube une vidéo annonçant la sortie de son troisième album pour l'automne 2016. Ce dernier, Runaljod – Ragnarok[4], sort le , concluant ainsi la trilogie Runaljod basée sur le vieux futhark avec les dernières runes (Tyr, UruR, Isa, MannaR : Drivande, MannaR : Liv, Raido, Pertho, Odal, Wunjo et Runaljod.

Skald[modifier | modifier le code]

Le , Wardruna met en ligne une nouvelle vidéo présentant une version acoustique de « Voluspá »[5], morceau tiré de l'album Skald sorti le [6].

Participation à la bande son de la série Vikings[modifier | modifier le code]

Einar Selvik (Kvitrafn) au Wave-Gotik-Treffen en 2018.

En 2014, Einar Selvik annonce sur la page Facebook officielle du groupe qu'ils participeraient à la composition de la bande-originale de la série TV Vikings, diffusée en France sur Canal+, en compagnie de Trevor Morris[7].

Dans la saison 1, la chanson Fehu est entendue durant un raid. Le titre Heimta Thurs est utilisé durant la scène où Ragnar Lodbrok fait subir l'aigle de sang au Jarl Borg (saison 2). Leur plus grand succès, Helvegen, est utilisé au cours de la même saison, dans la scène où Ragnar prépare ses hommes à attaquer encore une fois le Wessex. Le morceau Rotlaust Tre Fell est diffusé quant à lui pendant l'attaque de Paris (saison 3). Le morceau Helvegen est une nouvelle fois utilisé lors de l'épisode 19 : Le secret de la grotte, lors du combat sacré opposant Ubbe et l'un des trois rois Danois, Frodó.

Einar Selvik déclare par la suite qu'il lui est difficile de regarder la série, estimant qu'elle ne représente pas correctement les coutumes et la spiritualité des anciens vikings[8].

Instruments et enregistrement[modifier | modifier le code]

Le groupe utilise des méthodes d'enregistrement en fonction de la symbolique associées aux runes[9]. Quand ils travaillent avec la rune Bjarkan qui signifie bouleau, le groupe va dans la forêt, abat un bouleau et en fait des percussions. Quand ils travaillent avec la rune Lagr (en relation avec l'eau), ils vont dans une rivière ou autre point d'eau et enregistrent le morceau tout en chantant. Ainsi, certains enregistrements se font en extérieur afin de mieux capter la magie de l'endroit en question[3].

Wardruna utilise des instruments non traditionnels tels que des arbres, de l'eau, des pierres ainsi que des torches[10]. Chaque source de son utilisée dans un morceau est en rapport avec la signification de la rune traitée.

C'est Kvitrafn qui crée tous les instruments à partir de reconstitutions puis il apprend ensuite à en jouer. Il déclare que la fabrication de ces instruments est un processus au cours duquel il ramène les animaux tués à la vie. Einar Selvik a quand même acheté certains instruments comme la corne de chèvre ou de bouc.

Membres[modifier | modifier le code]

Lindy Fay Hella au Wave-Gotik-Treffen en 2018.

Discographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) « Interview: Einar Selvik of Wardruna (NO) - Nordic Spotlight », Nordic Spotlight,‎ (lire en ligne, consulté le 10 novembre 2018)
  2. (en) John Robb, « Wardruna – An In Depth Interview With Brilliant Norwegian Band With Viking Roots Music », sur LouderThanWar.com, (consulté le 31 août 2019).
  3. a et b « Wardruna – Interview autour de Runaljod – Ragnarok | ObskureMag », sur www.obskuremag.net (consulté le 10 novembre 2018)
  4. Runaljod, Ragnarok, Wardruna (lire en ligne)
  5. wardruna, « Wardruna - Voluspá », (consulté le 9 novembre 2018)
  6. « Un nouvel album acoustique pour Wardruna ; informations et artwork », sur www.hornsup.fr (consulté le 9 novembre 2018)
  7. (en) Maria Voutiriadou, « Wardruna's Music In 'Vikings' TV Series », sur Metalkaoz, (consulté le 31 août 2019).
  8. (en) « Return To Yggdrasil – An Interview With Wardruna », sur Ghostcultmag, (consulté le 31 août 2019).
  9. « Einar Selvik : “Wardruna n'essaie pas de reproduire la musique de l'âge viking” », sur telerama.fr, (consulté le 9 novembre 2018)
  10. « Entretien avec Einar Selvik (Kvitrafn) de Wardruna au Hellfest 2017 - Interview - La Grosse Radio Metal - Ecouter du Metal - Webzine Metal », sur www.lagrosseradio.com (consulté le 16 novembre 2018)

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]