Waldi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Wäldi.

Waldi est la mascotte des Jeux olympiques d'été de 1972 qui ont lieu à Munich. C'est un teckel multicolore dessiné par Elena Winschermann, sous la direction artistique d'Otl Aicher.

Description[modifier | modifier le code]

icône image Images externes
Peluche en tissus de Waldi.
Représentation graphique de Waldi.

Waldi est la première mascotte officielle d'une édition des Jeux olympiques. En effet, Shuss n'est que la mascotte non officielle des Jeux olympiques d'hiver de Grenoble 1968. C'est un teckel, chien populaire en Allemagne et particulièrement en Bavière, dont le corps est rayé d'orange, de jaune, de bleu de vert, ces trois dernières couleurs comptant parmi les six du drapeau olympique[1].

Il a été conçu par Elena Winschermann, en même temps que le reste de l'habillage graphique des Jeux, dirigé par Otl Aicher, afin de représenter les valeurs de résistance, de ténacité et d’agilité[2],[3]. Les premières esquisses de la mascotte datent du où, durant une soirée de Noël, des membres du Comité d'organisation avaient à disposition des crayons de couleur et de la pâte à modeler afin de proposer des idées de mascotte[1]. La mascotte avait son alter ego en chaire et on os, un teckel nommé Cherie von Birkenhof, offert par Willi Daume, président du Comité d'organisation au président de l'AIPS, Félix Lévitan[1].

Parcours du marathon[modifier | modifier le code]

Le parcours du marathon des Jeux de 1972 reprend la silhouette de la mascotte, le départ étant donné dans la nuque du chien[4].

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

La mascotte a été déclinée en de très nombreux produits dérivés, comme des peluches, des portes-clefs ou des affiches[5],[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Munich 1972, mascotte », sur olympic.org (consulté le 16 août 2017).
  2. (en) « Meet Waldi, the First Olympic Mascot », sur designenvy.aiga.org (consulté le 16 août 2017).
  3. (en + de) [vidéo] Elena Winschermann: Graphiste Munich 1972 sur YouTube
  4. (en) David E. Martin et Roger W. H. Gynn, The Olympic Marathon, (ISBN 9780880119696, lire en ligne).
  5. (en) « Die Spiele, rapport officiel des Jeux olympiques de Munich 1972 », sur library.la84.org (consulté le 16 août 2017).
  6. (en) « Waldi », sur 1972municholympics.co.u (consulté le 16 août 2017).