Volant Shell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Volant Shell était un concours organisé au sein de l'école de pilotage du circuit de Nevers Magny-Cours, en France, de 1964 à 1994. Il avait pour but de détecter puis de former de jeunes pilotes, de 18 à 28 ans, aux courses sur circuits. De sa création à 1971, le vainqueur gagnait une saison en championnat de France de Formule 3 ; à partir de 1972, le vainqueur avait droit à une saison en championnat de France de Formule Renault.

La création[modifier | modifier le code]

En 1962, Jean Bernigaud, créateur du circuit Jean Behra (ancêtre du circuit de Magny-Cours) constate l'absence de pilote automobile français en Formule 1. Il décide, avec l'aide de Shell et le support du magazine Sport Auto, de faire venir l'école de pilotage britannique Jim Russell à Magny-Cours.

L'école est inaugurée le  ; Henry Morrogh en est le directeur et Bill Knight assure le financement. Grâce à la publicité assurée par Sport Auto, le succès est au rendez-vous : 300 élèves se présentent dans l'espoir de remporter le Volant Shell pour disputer une saison en championnat de France de Formule 3 sur une Cooper-BMC[1]. Jean-Pierre Jaussaud, ancien élève du cours de Jim Russell sur Formule Junior à Snetterton, est le premier vainqueur du Volant Shell[2].

En 1964, le cours Jim Russell de Magny-Cours est remplacé par la Winfield Motor Racing School Limited (ou école Winfield) dirigée par Bill Knight et, en 1965, Tico Martini en devient le directeur. En 1967, Martini créé la MW1, première monoplace destinée à l'école.

En 1974, le Volant Shell devient le « Pilote Elf ». À partir de 1991, la dénomination est « Volant Elf du circuit de Nevers Magny-Cours[3] ».

En 1994, Elf regroupe le Volant Elf du circuit de Nevers Magny-Cours avec le Volant Elf du Castellet et le Volant Elf du Mans pour créer La Filière.

Un volant Shell est également décerné à Zolder, en Belgique, au sein de l'école d'André Pilette. Le pilote Thierry Boutsen est issu de cette école.

Le volant de l'ACO a été dénommé « Volant Shell » pendant ses premières éditions, de 1969 à 1974.

Les vainqueurs du Volant Shell[modifier | modifier le code]

Année Vainqueur
1963 Drapeau de la France Jean-Pierre Jaussaud
1964 Drapeau de la France Roby Weber
1965 Drapeau de la France Claude Vigreux
1966 Drapeau de la France François Cevert
1967 Drapeau de la France François Mazet
1968 Drapeau de la France Jean-Luc Salomon
1969 Drapeau de la France José Dolhem
1970 Drapeau de la France Guy Dhotel
1971 Drapeau de la France Bernard Béguin
1972 Drapeau de la France René Arnoux
1973 Drapeau de la France Patrick Langlois
Pilote Elf
1974 Drapeau de la France Yves Le Strat
1975 Drapeau de la France Frédéric Watelet
1976 Drapeau de la France Jean-Claude Perrin
1977 Drapeau de la France Alain Ferté
1978 Drapeau de la France Alain Neyrial
1979 Drapeau de la Suisse Kurt Thiel
1980 Drapeau de la France Patrick Saulnier
1981 Drapeau de la France Cathy Muller
1982 Drapeau de la France Dominique Dupuy
1983 Drapeau de la France Michel Trollé
1984 Drapeau de la France Jean-Luc Palis
1985 Drapeau de la France Franck Fréon
1986 Drapeau de la France Olivier Thévenin
1987 Drapeau de la France Olivier Caekebeke
1988 Drapeau de la France Guillaume Gomez
1989 Drapeau de la France Christophe Tinseau
1990 Drapeau de la France Jesse Bouhet
1991 Drapeau de la France David Dussau
1992 Drapeau de la France Anthony Beltoise
1993 Drapeau de la France Sébastien Boulet

Pilotes notables ayant participé au volant Shell ou Pilote Elf à Magny-Cours[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'édito du no 14 de Sport Auto est consacré sur la création du Volant Shell.
  2. Jean-Pierre Jaussaud : Et courir de plaisir - Caradisiac.com
  3. « L'école et les constructeurs : L'École Winfield », sur Classic-days.fr