Vladimir Vitkovski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vladimir Konstantinovitch Vitkovski
Владимир Константинович Витковский
Vladimir Vitkovski

Naissance
Pskov
Décès (à 92 ans)
Palo Alto
Origine Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Allégeance Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Drapeau de la Russie Armées blanches
Arme Infanterie
Grade Imperial Russian Army LtGen 1917 h.png Lieutenant-général
Années de service 1905-1920
Commandement division de Drozdovski
Conflits Première Guerre mondiale
Guerre civile russe
Distinctions Ordre de St-Georges IVe classe Ordre de Saint-Georges

Ordre de Saint-Vladimir IIIe classe Ordre de Saint-Vladimir
Ordre de Sainte-Anne IIe classe Ordre de Sainte-Anne
Ordre de Saint-Stanislas IIe classe Ordre de Saint-Stanislas
Ordre de Saint-Nicolas IIe classe Ordre de Saint-Nicolas le Thaumaturge
Ordre du Sauveur IIe classe Ordre du Sauveur

Vladimir Konstantinovitch Vitkovski (en russe : Влади́мир Константи́нович Витко́вский), né le à Pskov à Palo Alto, est une lieutenant-général russe, vétéran de la Première Guerre mondiale et de la guerre civile russe au sein des armées blanches.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation militaire[modifier | modifier le code]

Fils du général-major K.F. Vitkovski, Vladimir Konstantinovitch est formé au 1er corps des cadets de Moscou puis à l’école militaire Paul (diplômé en 1905).

Il sert dans le régiment de la Garde Keksgolmski dont il commande d’abord une compagnie puis un bataillon.

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Le régiment est envoyé au front en 1914, Vitkovski en assure un certain temps le commandement par intérim puis est promu colonel. En 1917, il reçoit l’ordre de Saint-Georges de IVe classe pour la prise d’assaut du village de Trysten (Volhynie) en juillet 1916.

En 1917 il prend le commandement du 199e régiment d’infanterie de Kronstadt.

Guerre civile russe[modifier | modifier le code]

Généraux blancs en Bulgarie. Assis, de droite à gauche, les généraux Chteïfon, Koutepov, Vitkovski. Debout (derrière Koutepov) les généraux Skobline et Tourkoul. Bulgarie, 1921

Début 1918 Vitkovski rejoint la brigade spéciale de volontaires russe sous le commandement du colonel Drozdovski et participe à la marche de Iași au Don. Dans l’armée des volontaires il participe à la seconde campagne du Kouban et commande en juin 1918 le bataillon de soldats puis le 2e régiment de fusiliers officiers (en remplacement du colonel Jebrak tombé au combat). En novembre il commande une brigade de la 3e division et est promu général-major en décembre.

En février 1919 Vitkovski est nommé à la tête de la 3e division, avec laquelle il participe à la marche sur Moscou et au repli sur Novorossiisk. En avril 1920 il passe lieutenant-général et reçoit pour son action dans le nord de la Tauride l’ordre de Saint-Nicolas le Thaumaturge.

En exil[modifier | modifier le code]

En novembre 1920 Vitkovski est évacué avec l’armée russe du général Wrangel en Turquie, sur la péninsule de Gallipoli. Il y prend le commandement de la 1re division d’infanterie et celui du camp militaire.

Il vit en Bulgarie en 1921-1922 puis s’installe à Paris. Il dirige la première section de l’union générale des combattants russes et participe aux activités de différentes associations de vétérans russes.

Après la seconde guerre mondiale il vit aux États-Unis où il décède en 1978 à Palo Alto (Californie).