Mikhaïl Drozdovski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mikhaïl Gordeïevitch Drozdovski
Михаил Гордеевич Дроздовский
Mikhaïl Drozdovski

Naissance
Kiev, Empire russe
Décès (à 37 ans)
Rostov-sur-le-Don
Origine Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Allégeance Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Drapeau de la Russie Armées blanches
Arme Infanterie
Grade Imperial Russian Army MajGen 1917 h.png Général-major
Années de service 1899 – 1919
Commandement Division de Drozdovski
Conflits Guerre russo-japonaise
Première Guerre mondiale
Guerre civile russe
Faits d'armes Marche de Iași au Don
Distinctions Ordre de St-Georges IVe classe Ordre de Saint-Georges
Ordre de Saint-Vladimir IVe classe Ordre de Saint-Vladimir
Ordre de Sainte-Anne IIIe degré Ordre de Sainte-Anne
Ordre de Saint-Stanislas IIIe classe Ordre de Saint-Stanislas
Signature de Mikhaïl Gordeïevitch Drozdovski

Mikhaïl Gordeïevitch Drozdovski (en russe : Михаил Гордеевич Дроздовский), né le à Kiev et mort le à Rostov-sur-le-Don), est un général de division russe, chevalier des ordres de Saint-Georges, Saint-Vladimir, Sainte-Anne et Saint-Stanislas. Vétéran de la guerre russo-japonaise et de la Première Guerre mondiale, représentant de la branche monarchiste du mouvement blanc.

La guerre russo-japonaise[modifier | modifier le code]

En 1904-1905 Drozdovski était dans le 34e régiment de Sibérie orientale du 1er corps sibérien de la 2e armée de Mandchourie. Son comportement exemplaire lors des combats contre les Japonais du 12 au près des villages Kheïgooutaï et Semapou lui valut d'être décoré de l'ordre de Sainte-Anne de 4e classe avec la mention « pour bravoure » (décrets no 87 et 91 de la 2e armée de Mandchourie). Lors des combats autour de Semapou il fut blessé à la hanche mais repris son service dès le . Le il reçut pour sa participation à la guerre l'ordre de Saint-Stanislas de 3e classe avec épées et ruban et le droit de porter avec ruban la médaille commémorative « en souvenir de la guerre russo-japonaise de 1904-1905 » (décrets no 41 et 139 du ministère de la guerre).

La Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Au début de la Première Guerre mondiale Drozdovski est attaché à l’état-major du front du nord-ouest. En il est promu lieutenant-colonel et prend peu après le commandement de l’état-major de la 64e division d’infanterie. En juillet il reçoit pour ses mérites l’ordre de Saint-Vladimir de 4e classe avec ruban et épées. Fin 1915 il commande l’état-major du 26e corps d’armée.

En été 1916 il est promu colonel et sert sur le front du sud-ouest. Il y est blessé au bras lors de combats et reçoit l’ordre de Saint-Georges de 4e classe.

Après la révolution de février Drozdovski parvient à maintenir l’ordre dans sa troupe malgré la désorganisation générale de l’armée (le front roumain étant toutefois moins touché que les autres).

La guerre civile russe[modifier | modifier le code]

En 1917 il organise à Iași, sur le front roumain, une division de volontaires des armées blanches avec qui il traverse en 1918 l'Ukraine (qui avait déclaré son indépendance) pour rejoindre l'armée des volontaires sur le Don (la célèbre marche de Iași au Don).

Drozdovski et ses hommes intègrent alors les rangs de l'armée des volontaires (dont elle double les effectifs), rejetant l’invitation de l’ataman Krasnov de rejoindre l’armée du Don. Mikhaïl Gordeïevitch participe à la seconde campagne du Kouban et est l'un des premiers à enrôler dans ses troupes des prisonniers de l'armée rouge (ils formeront le régiment Samourski). En le général Drozdovski est blessé au combat non loin de Stavropol, il décèdera des suites de sa blessure en .

Il est enterré dans la crypte de la Cathédrale militaire Saint-Alexandre-Nevski mais en mars 1920 sa dépouille est transférée par ses troupes en Crimée et enterrée sur la colline de Malakhov à Sébastopol sous un faux nom. Le lieu exact de sa sépulture est inconnu et a vraisemblablement été détruit lors des combats de la Seconde Guerre mondiale.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]