Villa Arabesque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Villa Arabesque est une maison construite par le baron Enrico di Portanova située à Acapulco.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le baron acheta des terrains en 1975 à Bruno Pagliai, au lieu-dit Guitarron, en bas de la colline de Las Brisas. Le travail des architectes dura deux ans avant que ne débutent les travaux qui allaient durer cinq ans, de 1978 à 1983. 1 500 ouvriers travaillèrent sur ce chantier pour un coût de 5 millions de dollars[réf. nécessaire].

Ne furent utilisés que des matériaux de la région, à la différence des autres résidence d'Acapulco. Le marbre par exemple provient de l'État de Guerrero dont dépend Acapulco.

De style méditerranéen, cette maison fait 6 000 m2 et comporte 28 chambres et 26 salles de bain pour les invités, elle est la plus grande jamais construite à l'époque à Acapulco. Elle possède également 4 piscines[réf. nécessaire].

L'architecte Aurelio Munoz Castillo, proposa au baron de construire au sein même de la villa une discothèque privée (auparavant le baron organisait toutes ses fêtes au club Armando's). L'architecture de la discothèque reprend l'aspect des fonds marins d'où son nom Poséidon discothèque (elle peut accueillir 200 personnes). Le Poséidon Grill est attenant et peut recevoir 60 invités. La terrasse qui surplombe la villa est pourvue d'un héliport privé. Outre une immense salle de bal à l'unique usage de la Baronne, les cuisines étaient aussi grandes que celles d'un hôtel 5 étoiles.

Sur les plans originaux, les architectes avaient prévu des chambres pour 15 domestiques, mais ils furent ensuite modifiés pour en accueillir 40, nécessaires au bon fonctionnement de la maison qui ne désemplissait pas d'invités mondialement connus comme Roger Moore, Sylvester Stallone, Placido Domingo, Henry Kissinger

Un funiculaire privée a été ajouté vers la fin des travaux afin de relier les différents niveaux de la maison. Tous les meubles ont été dessinés spécialement pour la maison. Les frais d'entretien de la maison se montaient à 600 000 dollars par an. la villa était également protégé par une tour où des agents de sécurité armés montaient la garde.

Aucun angle n'est droit, comme le voulait le Baron, la maison semble être en mouvement, une cascade part du haut de la maison en traversant la propriété jusqu'à la mer. Une petite plage privée borde le bas de la propriété.

Lors de la fête de préinauguration, le marbre du sol n'ayant toujours pas été posé, Sandra di Portanova le fit entièrement recouvrir de Bougainvillier, l'une des toutes premières fêtes fut donnée en l'honneur de Henry Kissinger et sa femme Nancy.

Mondialement connue pour ses fêtes, la Villa Arabesque passa à la postérité comme l'un des décors principaux du James Bond License to Kill (Permis de tuer). Les Portanova offrirent gracieusement la villa.

Après la mort du Baron en , suivie par sa femme Sandra un mois plus tard, le frère de la Baronne Greg Hovas hérita de la villa. Sa femme Jana Jaffe, architecte d'intérieur renommée a totalement rénové la villa en gardant l'esprit des Portanova.

La villa est actuellement en vente pour 18 millions de dollars US[réf. nécessaire][Quand ?].

Articles connexes[modifier | modifier le code]