Victor Chang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Victor Chang
Victor Chang bronze statue Klarfeld.JPG

Victor Chang

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 54 ans)
SydneyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
École médicale de Sydney (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Site web
Distinction

Victor Peter Chang AC (Chang Yam Him 張任謙 ; pinyin : Zhāng Rènqiān ; 21 novembre 1936 - 4 juillet 1991) est un chirurgien australien qui figura parmi les pionniers de la transplantation cardiaque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Shanghai, il passe son enfance à Hong Kong avant d'arriver en 1953 en Australie. Il étudie la médecine à l'université de Sydney. Il travaille ensuite en tant qu'interne à l'hôpital St Vincent de Sydney, avant de partir en Angleterre.

Il retourne travailler à l'hôpital St Vincent en 1972. Chang fait pression sur les hommes politiques et les financiers pour lever des fonds afin de mettre en place un programme de transplantation cardiaque dans cet hôpital. La première transplantation faite dans le cadre de ce programme a lieu le 24 février 1984.

Entre 1984 et 1990, l'unité du docteur Chang réalise 197 transplantations cardiaques et 14 transplantations à la fois du cœur et des poumons.

Préoccupé par le manque de dons d'organes, il met en place une équipe de recherche de scientifiques mondiaux pour développer un cœur artificiel. Cette équipe, qui travaille à la fois à Singapour, Canton et Sydney, développa des valves mécaniques qui furent utilisées en Asie. Chang et son équipe font des progrès significatifs dans la recherche sur le cœur artificiel, mais ses projets prennent fin à sa mort.

Chang est assassiné le 4 juillet 1991 par un groupe d'Asiatiques appartenant aux triades chinoises locales qui essaieront de lui soutirer de l'argent et qui, devant son refus, le tueront.

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

Le Victor Chang Cardiac Research Institute, un organisme chargé des recherches sur "la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies du cœur", est inauguré le 15 février 1994 par le premier ministre australien Paul Keating. L'organisme est financé par le gouvernement et grâce à des fonds privés (incluant par exemple trois millions de dollars australiens de Kerry Packer).

En 1999, le Premier ministre australien John Howard annonce que Chang a été désigné « Australien du XXe siècle » (Australian of the century)[1].

En 2001, sa fille Vanessa publie la biographie Victor Chang: A tribute to my father. Les bénéfices de la vente sont reversés au Victor Chang Cardiac Research Institute.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]