Victor Audouin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Audouin.
Victor Audouin
Victor Audouin.jpg
Biographie
Naissance
Décès
(à 44 ans)
Paris
Sépulture
Abréviation en botanique
AudouinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Drapeau : France Française
Activités
Conjoint
Mathilde-Émilie Brongniart (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Distinctions
Co-fondateur en 1832 de la Société entomologique de France puis président de cette société en 1834 et 1838. Membre de l'Académie des Sciences.

Victor Audouin, né à Paris le et mort à Paris le , est médecin, professeur d'entomologie, co-fondateur de la Société d'Histoire naturelle de Paris, naturaliste et ornithologue français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Destiné par ses parents à des études de droit, Victor, passionné par l'histoire naturelle, suit des études de médecine et obtient un titre de docteur en 1826. Il est nommé en 1823 sous-bibliothécaire de l'Institut. En 1824, il devient l'assistant de Pierre André Latreille (1762-1833), alors professeur d'entomologie au Muséum national d'histoire naturelle de Paris. Audouin lui succède en 1833 et conserve cette fonction jusqu'à sa mort. En 1838, il devient membre de l'Académie des sciences dans la section d'économie rurale.

Il parcourt, de 1826 à 1829, avec Henri Milne-Edwards (1800-1885), les côtes de Normandie et de Bretagne, et publie en 1832 le fruit de ses observations sous le titre d’Histoire naturelle du littoral de la France.

Son ouvrage majeur, l'Histoire des insectes nuisibles à la vigne et particulièrement de la Pyrale (1837, 1842), est complété après sa mort par Henri Milne-Edwards et par Émile Blanchard (1819-1900). Victor Audouin fait paraître de nombreux articles dans les Annales des sciences naturelles, publication qu'il fonde avec Adolphe Brongniart (1801-1876) et Jean-Baptiste Dumas (1800-1884) en 1824. Audouin est aussi l'un de créateurs de la Société entomologique de France (1832). Il prononce, le 8 février 1833, un discours sur la tombe de Latreille au nom de la Société entomologique de France dont il sera par deux fois élu président en 1834 et 1838.

Audouin a aussi contribué à d'autres branches de l'histoire naturelle. Il est coauteur du Dictionnaire classique d'histoire naturelle (1822) et il a collaboré avec Milne-Edwards à l'étude des animaux marins des eaux côtières françaises. Audouin a signé la partie d'ornithologie de la Description de l'Égypte de Jules-César Savigny (1826). On remarque ses mémoires sur les Crustacés (1828), sur la Muscardine, maladie du ver à soie (1836).

Pièce de 10 euros en argent

Un oiseau lui a été dédié goéland d'Audouin (Larus audouinii) par Charles Payraudeau (1798-1865) en 1826.

La spermathèque, organe de certains insectes femelles, porte aussi le nom de poche copulatrice d'Audouin.

Liste partielle des publications[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Victor Audouin a épousé Mathilde Charlotte Emilie Brongniart le 6 décembre 1827. Ils ont eu trois enfants : Emile, Cécile et Paul.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Gouillard (2004). Histoire des entomologistes français, 1750-1950. Édition entièrement revue et augmentée. Boubée (Paris) : 287 p.
  • Jean Théodoridès (1978). Un zoologiste de l’époque romantique. Jean-Victor Audouin (1797-1841). Éditions du Comité des Travaux historiques et scientifiques (Paris), collection Mémoire de la section des sciences : 128 p. (ISBN 2-7177-1443-X)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Audouin est l’abréviation botanique standard de Victor Audouin.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI