Vassili Peskov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Vassili Peskov
Description de cette image, également commentée ci-après
Vassili Peskov en 2011
Naissance
Orlov (oblast de Voronej, URSS)
Décès (à 83 ans)
Moscou (Russie)
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Russe

Œuvres principales

Vassili Mikhaïlovitch Peskov (en russe : Василий Михайлович Песков), né le à Orlov, dans l'oblast de Voronej, et mort le à Moscou, est un écrivain, journaliste, photographe, voyageur et écologiste russe. En , il reçoit le prix Lénine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans le village d'Orlovo dans l'oblast de Voronej, après la Seconde guerre mondiale Peskov déménage avec ses parents dans le village Volia.

Diplômé de l'école des projectionnistes de Voronej, il travaille comme projectionniste. Dans sa jeunesse, il s'intéresse à la photographie de la nature.

En , le journal de Voronej Molodoy Kommunar commence à publier ses photos et articles, et après la publication réussie de son premier essai, Avril dans les bois, il en devient correspondant atitré.

A partir de et jusqu'à la fin de sa carrière, il travaille au journal russe Komsomolskaïa Pravda. De à , avec Nikolaï Drozdov, il anime le programme de télévision Dans le monde animal sur la Télévision centrale soviétique. De à , il anime ce programme sur Rossiya 1. En , il est parmi les lauréats du Palmarès mondial des 500 du Programme des Nations unies pour l'environnement.

De à , il présente la version télévisée de ses essais Fenêtre sur la nature.

Il est connu internationalement notamment pour avoir raconté l'histoire de la famille Lykov, famille de vieux-croyants russes isolés dans la taïga sibérienne depuis et découverte en , dans un livre traduit dans de nombreuses langues, Ermites dans la taïga.

Vassili Peskov décède à l'âge de 84 ans le à Moscou. Selon sa volonté, son corps est incinéré et les cendres dispersées le , le 40e jour après sa mort, dans un champ de l'oblast de Voronej, dans sa deuxième patrie, où lui et ses parents ont déménagé du village voisin d'Orlovo après la Seconde guerre mondiale.

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

  • Les Étapes de la rosée (Шаги по росе) (), Prix Lénine de la littérature
  • Rêves blancs (Белые сны) ()
  • La Fin du monde (Край света) ()
  • Ermites dans la taïga (Таёжный тупик) ()
  • Des nouvelles d'Agafia, ermite dans la taïga ()

Distinctions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]