Vallée des narcisses

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Vallée des narcisses
Image dans Infobox.
Géographie
Pays
Oblast
Raion
Khoust
Coordonnées
Superficie
256,5 hectares
Administration
Type
Catégorie UICN
Création
1979
Géolocalisation sur la carte : Oblast de Transcarpatie
(Voir situation sur carte : Oblast de Transcarpatie)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Ukraine
(Voir situation sur carte : Ukraine)
Point carte.svg
Narcisse à feuilles étroites, aussi appelé narcisse à fleurs rayonnantes[1].

La Vallée des narcisses (en ukrainien Долина нарцисів, Dolyna nartsysiv) est une réserve naturelle de l'Ukraine transcarpatique faisant partie de la réserve de biosphère des Carpates. Elle est située à l'est de la ville de Khoust, à proximité immédiate du village de Kirechi (eo) (Кіреші), dans la vallée de la rivière Khoustets (uk) (Хустець).

Parmi les réserves de Transcarpatie permettant la préservation des végétaux et animaux propres aux Carpates, c'est l'une des plus grandes. Les narcisses à feuilles étroites[1] qui y poussent de façon spontanée n'ont que peu subsisté ailleurs en Europe.

Le site est désigné site Ramsar depuis le [2].

Formation et conditions naturelles[modifier | modifier le code]

La Vallée des narcisses se situe dans les prairies du village de Kirechi à proximité de la ville de Khoust, donc dans la partie nord-ouest du bassin de la haute Tisza, aussi appelé bassin Khoust-Solotvyno (en ukrainien Хустсько-Солотвинська улоговина, Khoustsko-Solotvynska oulohovyna). Elle fait partie depuis 1979 de la réserve de biosphère des Carpates, avec l'objectif de préserver le narcisse à feuilles étroites[1] qui figure également en tant qu'élément botanique rare dans le Livre rouge de l'Ukraine (en)[3].

Le relief de la Vallée des narcisses est inégal, et des collines l'entourent à l'est, à l'ouest et au nord. La superficie totale de la zone naturelle protégée est de 256,5 hectares, son altitude varie entre 180 et 200 m environ[4],[5]. Les sols à gley gris brunâtres avec une forte acidité y dominent, et il existe aussi à différentes endroits des sols bruns grisâtres[4]. La zone était autrefois couverte de forêts de chênes et de charmes qui caractérisaient le bassin de la haute Tisza. Son climat est tempéré et modérément humide : la quantité annuelle de précipitations est de 1 027 mm, la température moyenne de 8,8 °C, celle du mois le plus froid (janvier) de -4,6 °C et celle du mois le plus chaud (juillet) de +20,1 °C.

Le narcisse que l'on trouve à cet endroit pousse, à l'intérieur de la région des Carpates, dans les Carpates méridionales et orientales, où passe la limite nord-est de son domaine[3]. Il pousse surtout à une altitude de 1 300 à 1 600 m, dans les étages de montagne de la crête des Carpates dans les monts Svydovets (en), les monts de Marmatie (ro) et les monts Gorgany. Il atteint parfois aussi l'étage alpin d'altitude 1 900 m.

Des zones isolées subsistantes de narcisses peuvent aussi être trouvées ailleurs dans la plaine de Transcarpatie[3]. À la dernière glaciation, les pentes des Carpates étaient recouvertes de glace et la flore de montagne est descendue en partie jusqu'à la plaine. C'est de cette façon qu'ont subsisté les narcisses de la Vallée des narcisses[6],[7].

Dans cette vallée relativement étendue, on recense presque 450 espèces végétales. La flore de la réserve naturelle est de composition assez variée, puisqu'elle rassemble 52 familles de plantes. Les familles les plus riches en nombre d'espèces sont les Composées, les Graminées, les Rosacées, les Papilionacées, les Renonculacées, les Salicacées et les Orchidées. Du point de vue géographique, la grande majorité de la végétation de la réserve est faite d'espèces eurasiatiques ou européennes. Du fait du climat humide et sans chaleur excessive, avec un relief et une végétation stables, les interactions entre composants de la flore ont conduit à la prédominance de la végétation herbeuse[8],[9].

Les facteurs anthropogènes (chaulage des sols, engrais) ont provoqué des modifications dommageables du couvert végétal. La taille des zones couvertes de narcisses a commencé à décroître considérablement[3]. En de nombreux endroits, c'est l'expansion des saules buissonnants et des adventices qui les a chassés. Des espèces constituant des éléments essentiels de la flore continuent à disparaître. Il s'est également produit un assèchement de certaines zones, ou au contraire une transformation en marécage, diminuant ainsi la vitalité de la population du narcisse et des autres espèces végétales rares[10],[11],[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(hu) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en hongrois intitulé « Nárciszok völgye » (voir la liste des auteurs).
  1. a b et c Narcisse à feuilles étroites (Narcissus angustifolius (de) Curtis) = narcisse à fleurs rayonnantes (Narcissus radiiflorus Salisb.) = Narcissus poeticus L. subsp. radiiflorus (Salisb.) Baker : Taxonomie INPN.
  2. « Narcissi Valley | Ramsar Sites Information Service », sur rsis.ramsar.org (consulté le )
  3. a b c et d (uk) Ю.Р. Шеляг-Сосонка (dir.), Червона книга України — Рослинний світ [« Livre rouge de l'Ukraine : Flore »], Kiev, Українська енциклопедія,‎ (ISBN 5885000646), « Narcissus angustifolius Curt. (N. radiiflorus Salisb.) »
  4. a et b (en) « Protected massif "Valley of Narcissi" », sur Réserve de biosphère des Carpates
  5. (hu) « Nárciszok Völgye természetvédelmi terület », sur karpatinfo.net, [« La réserve naturelle Vallée des narcisses »]
  6. a et b (uk) Надія Петрів, « Долина нарцисів на Закарпатті під загрозою », sur Radio Svoboda (RFE/RL Ukraine),‎ [« La Vallée des narcisses en Transcarpatie est en danger »]
  7. (en) « Tourism attraction of the Carpathian biosphere reserve », sur Réserve de biosphère des Carpates
  8. (en) « Flora of the Carpathian biosphere reserve », sur Réserve de biosphère des Carpates
  9. (uk) P.M. Ustymenko, D.V. Dubyna et F.D. Gamor, « Рослинність заповідного масиву «Долина нарцисів»: сучасний стан та динамічні тенденції / Vegetation of the reserve area "Valley of Narcissi": current state and dynamic tendency », Ukr. Botan. Journ., vol. 64, no 2,‎ , p. 195-205 (ISSN 0372-4123, lire en ligne)
  10. (uk) D.V. Dubyna et P.M. Ustymenko, « Карта рослинності заповідного масиву «Долина нарцисів» (Закарпатська обл.) / Map of vegetation of the reserve area "Valley of Narcissi" », Ukr. Botan. Journ., vol. 64, no 4,‎ , p. 553-564 (ISSN 0372-4123, lire en ligne)
  11. (uk) Inga Deiak (Інга Деяк), « Долина нарцисів - біосферний резерват ЮНЕСКО », sur Kolyba, portail de Transcarpatie (Колиба - портал про Закарпаття),‎ [« Vallée des narcisses, réserve de biosphère Unesco »]

Autres projets[modifier | modifier le code]