Valery Maximov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Valery Maximov
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Noms de naissance
Valery Viktorovitch Maximov
Валерий Викторович МаксимовVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Domaine
Danse classique, chorégraphie, cinéma, enseignement de la danse.
Site web

Valery Maximov (en russe : Валерий Викторович Максимов, aussi écrit Valéry Maksimov), né en à Otradny, oblast de Samara, Fédération de Russie, est un danseur de ballet, ancien danseur du Théâtre de Stanislavsky et Nemirovich-Danchenko et du Théâtre Bolchoï, ancien membre du Conseil international de la danse[1] (CID) de l'UNESCO.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dès l'âge de 11 ans il entre au studio chorégraphique pour enfants auprès du Théâtre d'Opéra et de Ballet de la ville de Kouïbychev (actuellement Théâtre académique d'Opéra et de Ballet de Samara)[2].

Il intègre l'école chorégraphique de l'État de Perm où il est formé avec la méthode Vaganova par Mars Mirgaripov[3].

Ses différents professeurs ont été Marina Semenova, Ludmila Sakharova, Mikhail Lavrovsky, Olga Ferri, Mikhail Meserer, Galina Oulanova, Mars Mirgaripov, Stanislas Vlassov[2] et Elena Chikvaidze[2].

Valery Maximov commence sa carrière de danseur au Théâtre Stanislavsky et Nemirovitch-Danchenko à Moscou.

Il s'engage en 1990 dans « Moscow City Ballet », compagnie fondée à Moscou en 1988 par Victor Smirnov-Golovanov, et part dans des tournées mondiales en Grande-Bretagne, Amérique, Japon, Chypre, Égypte, Pays-Bas, Hong-Kong, Israël, Chine, Philippines, Taïwan, Singapouretc.[2]

Ses partenaires de scène sont Ludmila Semenyaka, danseuse du Théâtre du Bolshoi, Galina Shlyapina, Lilia Sabitova et Alla Mikhalchenko.

Galina Oulanova le qualifiair d'un « partenaire d'une excellente finesse, ce qui devient de plus en plus rare »[4] ».

En qualité de danseur invité, Valery Maximov danse au Théâtre Lyriki Skini en Grèce. De retour à Moscou, il danse au Théâtre de Ballet de Moscou, au Théâtre du Ballet de l’État de Russie et au Théâtre Bolchoï[2].

Lors de spectacles donnés par le Ballet du Bolchoï en Argentine, Valery Maximov se sépare du groupe et poursuit sa carrière comme danseur professionnel dans des théâtres argentins dans le cadre de sa compagnie Russian Classical Ballet à Buenos Aires[2].

Il s'adonne notamment aux danses latines telles que le tango argentin, le modern'jazz, les danses afro-caribéennes, la salsa, le cha-cha-cha et le boléro qu’il pratique et enseigne localement tout en continuant à participer dans les Galas internationaux en tant que soliste[2].

En 2003, il part à Paris où il vit et travaille actuellement[5].

Compagnies[modifier | modifier le code]

De 1995 à 2002, dans le cadre de sa compagnie Russian Classical Ballet à Buenos Aires, Maximov organise des spectacles avec les danseurs de ballet invités tout en restant sur scène. Il danse à plusieurs reprises au Théâtre Colón, au Teatro Coliseo (es), au Teatro Argentino de La Plata (es), au Teatro Gran Rex (es) de Mendoza, au Teatro del Libertador General San Martín (es) avec sa partenaire de scène Ludmila Semenyaka.

Enseignement[modifier | modifier le code]

En 2013, Maximov fonde l’École de Ballet russe à Paris en tant qu'enseignant.[6],[7].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Rapports de presse[modifier | modifier le code]

  • Articles de la presse allemande Preußenspiegel par Herbert Lischke[8]:
    • Balletttänzer Valerie Maximov aus Moskau: ein hochbegabter Künstler mit großem Format, publié le mercredi 7 janvier 2004
    • Balletttänzer Valerie Maximov: ein Künstler mit Format, publié en novembre 2002
  • Article de El Día (Argentine) (es) en mai 1997 sur le spectacle mis en scène par Valery Maximov avec la participation de Ludmila Semenyaka et de nombreux autres artistes
  • Valery Maximov est mentionné en tant que partenaire de scène de Ludmila Semenyaka dans un article du journal La Nación dans la catégorie «Espectáculos» sur Ludmila Semenyaka, sa partenaire de danse dans les spectacles que Valery Maximov a organisés dans le cadre de sa compagnie «Russian Classical Ballet»[9].
  • Il est aussi dans le journal argentin Diario Hoy de La Plata dans:
    • L'article Noche de ballet y de festejo, paru le 24 mai 1997[10].
    • L'article Ballet a beneficio en el Argentino, paru le 31 mai 1997[11].
  • Le journal La Voz (en) a écrit deux articles (Pálidos destellos de una primera bailarina et Rosas para una estrella signés Luisa Heredia) au sujet de Valery Maximov, sa partenaire et sa compagnie «Russian Classical Ballet» lors de la tournée de spectacles[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Membres du conseil international de la danse », sur www.cid-portal.org
  2. a b c d e f et g « Новости. Отрадный: городской информационный портал. », sur otradny24.ru (consulté le 14 juin 2017)
  3. (ru) « Миргарипов Марс Мирзаитович (михайлович) », sur ballet-krsk.ru
  4. Les Inclassables API, « Valery Maximov », sur Inclassables
  5. « Éléphant Paname - Centre d’Art et Centre de Danse », sur www.elephantpaname.com (consulté le 30 décembre 2017)
  6. « Ecole de Ballet Russe|Paris|France », sur Ecole de Ballet Russe|Paris|France (consulté le 30 décembre 2017)
  7. Ministère de la culture et de la communication, « Bulletin officiel du ministère de la culture et de la communication de juin 2015 numéro 247 » [PDF], sur http://www.culturecommunication.gouv.fr, , p. 7
  8. (de) Herbert Lischke, « Das Nachrichtenportal für Brandenburg | | BlickPunkt Brandenburg », sur www.preussenspiegel-online.de
  9. Silvia Gsell, « Ludmila Semenyaka en el canto del cisne », La Nación (Argentine),‎ (lire en ligne)
  10. (es) « Noche de ballet y de festejo » [PDF], sur diariohoy.net, La Plata, Argentine, , p. 25
  11. (es) « Ballet a beneficio en el Argentino » [PDF], sur http://diariohoy.net/, , p. 25
  12. (es) Luisa Heredia, « Intervoz artes y espectaculos », sur buscador.lavoz.com.ar, Argentine,

Liens externes[modifier | modifier le code]