Vaast Barthélemy Henry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Henry.
Vaast Barthélemy Henry
Naissance
Seignelay (Yonne)
Décès (à 87 ans)
Nationalité Drapeau de la France France
Profession

Vaast Barthélemy Henry, dit l’abbé Henry, né à Seignelay (Yonne) le et mort le , est un prêtre catholique français, curé de Quarré-les-Tombes de 1823 à 1884. Il est connu comme historien régional.

Biographie[modifier | modifier le code]

Devenu prêtre, il est nommé à son premier poste, vicaire à Toucy et en 1823 Monseigneur Anne Louis Henri de La Fare (1752-1829), archevêque de Sens (1817-1829), le nomme curé-doyen de la paroisse Saint-Georges au finage de Quarré-les-Tombes.

Venant de la ville, cet homme passionné, cultivé sera très rapidement se faire adopter de ses paroissiens, faisant des efforts pour s'adapter à la mentalité des gens du cru. Fin observateur, il consigne les comportements de ses paroissiens et s'émerveille volontiers de la beauté des paysages morvandiaux.

Il écrivit de longues pages sur le saint patron de sa paroisse et les pèlerinages faits jadis dans l'église de Quarré en l'honneur de ce saint, ainsi que des reliques authentiques rapportées de Rome en 1859.

Ses relations avec les autorités locales furent tendues. Il fit agrandir l'église pour pouvoir recevoir les fidèles. En 1845 le bas-côté nord puis en 1847 et 1849 les deux chapelles latérales, puis en 1848 la première tourelle à gauche, la seconde en 1850 qui abrite les fonts baptismaux. Pour terminer, en 1852? par le portail en granit avec ses sculptures et la surélévation du clocher. Coût des opérations 56656,52 francs, somme dépassant de 70 % le devis initial. Le maire, le curé se rejetant la responsabilité de la chose. Ce qui fit dire à l'abbé une phrase restée célèbre dans la localité : « La Providence est bien avare d'hommes de mérite pour gouverner la commune de Quarré [...] si ce n'est le curé Bégon »

C'était un homme bienveillant, indulgent, ayant une réelle affection pour ses paroissiens qu'il gouverna pendant plus de soixante ans de son ministère, avec détermination, rigueur et autorité allant quelquefois jusqu'à une certaine sévérité. Par son charisme il laissa une empreinte durable dans l'histoire du canton et même au-delà. Il testa en partie en faveur du Bureau de bienfaisance de Quarré.

En plus des travaux d'agrandissement de l'église, il fit réaliser la reconstruction de la Chapelle Saint-Eptade, en 1860 aux Lavaults, en bordure de la route conduisant à Saint-Brisson et la fondation de deux écoles de religieuses et divers écrits sur l'histoire régionale du canton et autres histoires d'établissements religieux et de biographies de saint et autres personnalités.

Titres[modifier | modifier le code]

  • Vicaire de Toucy.
  • Curé-Doyen de Quarré-les-Tombes (1823-1884).
  • Chanoine honoraire de la métropole de Sens.
  • Membre de plusieurs sociétés savantes.

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Catherine Robbe, « Quel regard l'abbé Henry portait-il aux morvandiaux ? », Bulletin d'Information des Mémoires Vivantes du Canton de Quarré-les-Tombes, no 42, été 2012, p. 5-8.
  • Ch. Gallot, « Henry (Vast-Barthélemy) », in Description des villes et campagnes du département de l'Yvonne, volume 1, 1870, p. 341.
  • Marc Pautet, Les Inconnus Célèbres de Quarré-les-Tombes et des environs, tome I & tome II. Éd. Mémoires Vivantes du Canton de Quarré-les-Tombes.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :