Văn Tiến Dũng

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Văn Tiến Dũng
VanTienDung1954.jpg
Fonction
Ministre de la Défense
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
HanoïVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Parti politique
Arme
Grade militaire
Général d'armée (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conflits
Distinctions
Ordre de l'étoile d'or (en)
Ordre de Ho Chi Minh (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Văn Tiến Dũng, né le à Hanoï et mort le dans la même ville, est un général de l'Armée populaire vietnamienne, principalement connu pour avoir organisé et mené à bien la campagne Hô-Chi-Minh qui mit un terme à la guerre du Viêt Nam. Par la suite, il fut ministre de la défense au sein du gouvernement de Phạm Văn Đồng entre 1980 et 1987.

Biographie[modifier | modifier le code]

Văn Tiến Dũng voit le jour au sein d'une famille paysanne de Hanoï.

En 1936 (ou en selon d'autres sources), il rejoint le Parti communiste vietnamien.

Emprisonné par les autorités françaises pour ses activités politiques, il s'évade en 1944 et participe à la lutte contre l'occupant japonais.

En , les autorités coloniales françaises le condamne à la peine de mort.

En , il ordonne aux troupes du Việt Minh de s'emparer du pouvoir dans les provinces de Hòa Bình, Ninh Bình et Thanh Hóa.

En , alors que la guerre d'Indochine bat son plein, il est nommé chef d'état-major (en) de l'Armée populaire vietnamienne aux ordres du généralissime Võ Nguyên Giáp. Durant les deux décennies suivant cette nomination, il est considéré comme le numéro deux de l'Armée populaire vietnamienne après Giáp.

Durant l'offensive de Pâques en 1972, il commande les troupes sur le front Trị-Thiên-Huế qui revêt une importance vitale pour les communistes vietnamiens. Dũng planifie et supervise la campagne Hô-Chi-Minh, c'est-à-dire l'offensive finale de l'Armée populaire vietnamienne lui permettant de prendre Saïgon et de mettre ainsi un terme à la guerre du Viêt Nam.

En , il est nommé ministre de la Défense au sein du gouvernement de Phạm Văn Đồng. N'étant pas élu délégué officiel, il n'assiste par conséquent pas au 6e congrès national du Parti communiste vietnamien (en) en , ce qui l'empêche d'être nommé au bureau politique et reconduit dans ses fonctions ministérielles.

Il est décédé le à 17 h 30 heure locale à l'hôpital militaire 108 (en) de Hanoï.

Postérité[modifier | modifier le code]

Des rues portent son nom à Da Nang, Sơn La et Hué, ainsi que dans la capitale Hô Chi Minh-Ville.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]