Uta Ranke-Heinemann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Heinemann.
Uta Ranke-Heinemann.

Uta Ranke-Heinemann est une théologienne allemande, née le 2 octobre 1927 à Essen.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont le livre à succès Des eunuques pour le royaume des cieux, qui lui a valu un rayonnement international.

Convertie du protestantisme au catholicisme, elle devint docteur en théologie catholique en 1954. Uta Ranke-Heinemann, fille de Gustav Heinemann, ancien président de la République d’Allemagne et de Hilda Heinemann, a été la première femme au monde à obtenir — en 1970 — une chaire d’enseignement supérieur de théologie catholique. Auparavant, l’Église catholique ne décernait pas de grades universitaires aux femmes régulièrement inscrites dans les universités pontificales.

Elle a ainsi été professeur d’histoire de l’Église et du Nouveau Testament à l’université de Essen.

En 1987, elle a été interdite d’enseignement. Sans avoir reçu de sentence d'excommunication, elle se présente elle-même comme excommuniée (latæ sententiæ)[1] pour hérésie en vertu du canon 1364[2], ayant déclaré avoir des doutes persistants sur la conception virginale.

Elle exprime un crédo négatif en sept points :

  1. La bible n'est pas le verbe de Dieu, mais une création humaine
  2. Que Dieu existe en trois personnes est une création de l'imagination humaine
  3. Jésus est homme et non Dieu
  4. Marie est la mère de Jésus et non la mère de Dieu
  5. Dieu a créé les cieux et la terre, l'enfer est une invention humaine
  6. Le diable et le péché originel n'existent pas
  7. Une rédemption sanglante sur la Croix est le sacrifice païen d'un être humain, basé sur un modèle religieux datant de l'âge de pierre[3],[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. John D. Spalding, A Humble Intellect, interview de Uta Ranke-Heinemann sur le cardinal Ratzinger, sur Soma Review.
  2. Canon 1364 Site du Vatican.
  3. Nein und Amen: Mein Abschied vom traditionellen Christentum, Uta Ranke-Heinemann, Heyne, Heine, Munich, 2002, ISBN 3-455-08457-5, p. 417
  4. Mein siebenfaches negatives Glaubensbekenntnis, Uta Ranke-Heinemann, Magda

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Des Eunuques pour le royaume des cieux. L’Église catholique et la sexualité, traduction de Monique Thiollet, collection « Pluriel », éditions Robert Laffont, 1990.

Liens externes[modifier | modifier le code]